Sharp poursuit Samsung en justice pour violation de brevets

mercredi 12 décembre 2007 10h48
 

TOKYO/SEOUL (Reuters) - Sharp annonce qu'il intente une action en justice contre Samsung Electronics pour violation de trois brevets liés à la fabrication d'écrans à cristaux liquides (LCD).

Sharp, troisième fabricant d'écrans LCD après Samsung et Sony, réclame auprès d'un tribunal de Séoul des compensations financières pour le préjudice subi ainsi que l'interdiction de la production et de la vente des produits visés sur le sol sud-coréen.

"Samsung Electronics répondra activement à cette action en justice", a déclaré James Chung, porte-parole de Samsung.

Les trois brevets concernés dans cette affaire portent sur la luminosité, les vitesses de réponse et les angles de vue de certains écrans LCD commercialisés par Samsung, précise Sharp.

Les produits fabriqués dans le cadre de la coentreprise S-LCD entre Samsung et Sony, ne sont pas concernés, poursuit le groupe d'Osaka.

Kiyoshi Takenaka, version française Ludovic Lamant

 
<p>T&eacute;l&eacute;viseur LCD con&ccedil;u par Sharp. Le fabricant japonais a intent&eacute; une action en justice contre le sud-cor&eacute;en Samsung Electronics pour violation de trois brevets li&eacute;s &agrave; la fabrication d'&eacute;crans &agrave; cristaux liquides. Les trois brevets concern&eacute;s portent sur la luminosit&eacute;, les vitesses de r&eacute;ponse et les angles de vue. /Photo prise le 22 ao&ucirc;t 2007/REUTERS/Michael Caronna</p>