Samsung exclurait de racheter les portables de Motorola

mardi 12 février 2008 08h54
 

SEOUL (Reuters) - Le patron de la division de téléphones portables de Samsung Electronics a exclu un éventuel rachat de l'activité de combinés de Motorola, jugeant qu'une telle acquisition aurait peu d'intérêt, a rapporté mardi l'agence de presse sud-coréenne Yonhap News.

Choi Gee-sung a déclaré que la division de portables de Motorola ne constituerait sans doute pas un bon "complément" pour Samsung.

"Il y a beaucoup de doublons et peu à gagner", a-t-il ajouté. "Nous aurions intérêt à ne pas nous lancer dans ce genre de fusion-acquisition".

Choi s'exprimait en marge du salon professionnel Mobile World Congress de Barcelone, précise Yonhap.

Motorola, qui a cédé l'an dernier à Samsung sa place de numéro deux mondial des portables, a déclaré en janvier envisager de scinder ses activités de combinés, dont des analystes estiment la valeur entre neuf et 12 milliards de dollars.

Les observateurs estiment que la division pourrait susciter l'intérêt de grands groupes d'électronique grand public, d'informatique ou d'équipements de télécommunications, parmi lesquels Dell ou le chinois Huawei Technologies

.

Lundi, le directeur général de Motorola, Greg Brown, a déclaré que le groupe américain était "pleinement engagé" dans l'activité de téléphones portables mais les analystes jugent que l'hypothèse d'une vente reste valide.

Rhee So-eui, version française Marc Angrand

 
<p>Le patron de la division de t&eacute;l&eacute;phones portables de Samsung Electronics exclut un &eacute;ventuel rachat de l'activit&eacute; de combin&eacute;s de Motorola, jugeant qu'une telle acquisition aurait peu d'int&eacute;r&ecirc;t, selon l'agence de presse sud-cor&eacute;enne Yonhap News. /Photo d'archives/REUTERS/Han Jae-Ho</p>