Nexans dit ne pas être affecté par la hausse du prix du cuivre

vendredi 11 avril 2008 18h35
 

par Tamora Vidaillet et Astrid Wendlandt

PARIS (Reuters) - Nexans, premier fabricant mondial de câbles, a dit vendredi ne pas être affecté par la hausse des prix de cuivre, dont il est le premier acheteur industriel mondial, parce qu'il peut le répercuter sur ses clients et qu'il a réduit ses besoins en fonds de roulement.

Le cours du cuivre, qui a triplé depuis début 2004, a progressé de 30% sur la seule année 2008 pour atteindre un record de 8.820 dollars la tonne en mars. Il s'échangeait aux environs de 8.630 ce vendredi.

"Nous ne constatons aucun effet négatif de la hausse du prix du cuivre", a déclaré Christian Velten-Jameson, directeur du financement du groupe, lors d'un entretien accordé à Reuters.

Il a souligné qu'une hausse de 1.000 dollars par tonne entraîne un creusement de la dette du groupe d'environ 120 millions de dollars, mais les mesures prises ces dernières années lui permettaient d'amortir le choc.

Christian Velten-Jameson a expliqué que Nexans avait notamment amélioré la gestion de ses comptes clients.

Il a ajouté que Nexans récoltait en outre les fruits de sa décision, prise il y a plus d'un an, de réduire la production de barres de cuivre pour ses clients externes afin de se recentrer sur ses besoins internes.

Cette mesure a permis au groupe de réduire ses achats, qui atteignent environ 800.000 tonnes par an, a-t-il souligné.

Mais il a observé que la forte demande de câbles signifie que les achats du groupe en cuivre devraient rester soutenus.   Suite...

 
<p>Nexans, premier fabricant mondial de c&acirc;bles, a dit ne pas &ecirc;tre affect&eacute; par la hausse des prix de cuivre, dont il est le premier acheteur industriel mondial, parce qu'il peut le r&eacute;percuter sur ses clients et a r&eacute;duit ses besoins en fonds de roulement. /Photo d'archives/REUTERS/Victor Fraile</p>