Capgemini serait intéressé par une partie de Getronics

mardi 11 mars 2008 12h15
 

AMSTERDAM (Reuters) - La société de services informatiques Capgemini pourrait racheter une partie de la SSII néerlandaise Getronics, acquise l'année dernière par l'opérateur télécom KPN, rapporte le Financieele Dagblad de mardi.

Selon le quotidien financier qui cite des sources anonymes, Klaas Wagenaar, ancien directeur général de Getronics et la Rabobank conseilleraient Capgemini dans sa démarche.

Le groupe français a indiqué que s'il envisageait d'acheter certaines parties de Getronics, il prendrait conseil auprès d'experts en fusions-acquisitions, éventuellement auprès de Wagenaar, rapporte le journal.

Le groupe français n'a pas confirmé l'information.

En octobre, KPN avait déboursé 1,2 milliard d'euros (dette comprise) pour s'offrir Getronics, assurant qu'il le conserverait les sites aux Pays-Bas, en Grande-Bretagne, et Belgique et en Amérique du Nord.

Selon certains analystes, l'acquéreur le plus logique serait la SSII néerlandaise Ordina, qui a fait part de son intérêt pour le rachat de certaines parties de Getronics la semaine dernière.

Ordina serait intéressé par les applications informatiques développées par Getronics dans les domaines de la finance, de la gestion politique locale et de la protection sociale. Ces activités représentent une chiffre d'affaires estimé à 450 millions d'euros et un profit opérationnel de 50 millions d'euros.

"Nous pensons qu'Ordina est l'acheteur le plus crédible et le plus logique", a déclaré Wim Gille, analyste chez ABN Amro.

Selon ses estimations, l'acquisition d'actifs de Getronics pourrait faire croître de 10% à 30% le bénéfice par action d'Ordina, selon le type de financement choisi.

Mardi en milieu de matinée, Ordina perdait 1,75% à 9,55 euros à la Bourse d'Amsterdam, tandis que KPN reculait de 2,58% à 11,69 euros. Cap Gemini gagnait 1,16% à 34,04 euros.

Foo Yun Chee, version française Nicolas Delame

 
<p>Le directeur g&eacute;n&eacute;ral de Cap Gemini, Paul Hermelin. Selon le Financieele Dagblad, la soci&eacute;t&eacute; de services informatiques pourrait racheter une partie de la SSII n&eacute;erlandaise Getronics, acquise l'ann&eacute;e derni&egrave;re par l'op&eacute;rateur t&eacute;l&eacute;com KPN. /Photo d'archives/REUTERS/Mal Langsdon</p>