STMicro recule en Bourse après l'alerte de Texas Instruments

mardi 11 mars 2008 10h19
 

PARIS (Reuters) - STMicrolectronics accuse mardi la plus forte baisse du CAC 40, le titre étant pénalisé par la révision en baisse des prévisions de bénéfices et de ventes au 1er trimestre de Texas Instruments, un géant des semi-conducteurs.

Texas Instruments a expliqué que cette révision était due à la contraction du programme de production de téléphones mobiles de 3e génération d'un de ses gros clients.

Cette déclaration faite lundi soir a envoyé au tapis l'indice Dow Jones Stoxx des technologiques, qui accuse la plus forte baisse sectorielle en Europe (-2,53%) plombé par Nokia qui chute de près de 5,0% à 20,39 euros.

STMicro abandonne 2,13% à 6,88 euros. Oddo Securities, qui estime que tout le secteur des semiconducteurs doit être impacté par l'annonce de TI, a ajusté son objectif de cours sur la valeur, passant de 7,5 à 7,0 euros. Le broker a également ajusté son objectif sur l'allemand Infineon de 5,1 à 4,9 euros.

CA Cheuvreux a retiré Nokia de sa liste de valeurs européennes préférées, a abaissé son objectif de 31,5 à 24 euros mais a réitéré son conseil d'achat.

Raoul Sachs