Yahoo rediscuterait d'une fusion avec AOL

lundi 11 février 2008 08h52
 

LONDRES/SAN FRANCISCO (Reuters) - Yahoo veut reprendre le dialogue avec AOL, filiale de Time Warner, en vue d'un rapprochement pour se défendre contre une OPA hostile de Microsoft, rapporte lundi le Times de Londres.

Le quotidien, qui ne cite pas de sources, ajoute que le moteur de recherche sur internet envisage également un rapprochement avec des groupes comme Google et Disney.

Yahoo et AOL ont déjà eu des négociations de fusion par le passé mais n'avaient pas su mettre d'accord sur le prix, poursuit le journal.

Personne n'était immédiatement disponible pour commenter l'information.

Selon le Wall Street Journal, Yahoo s'apprête à rejeter l'offre de près de 42 milliards de dollars (28,9 milliards d'euros) de Microsoft, la société estimant qu'elle n'était suffisamment valorisée.

Cela n'a pas empêché un groupe d'actionnaires du moteur de recherche de militer pour la vente de titres Yahoo, que ce soit à l'éditeur de logiciels ou à tout autre repreneur potentiel.

Eric Jackson est à la tête de ce groupe de 100 salariés actuels et anciens, qui détient en tout 2,1 millions d'actions et qui s'est baptisé "Yahoo Plan B".

"Nous n'avons aucune envie de voir Yahoo rester indépendant avec le conseil et la direction actuels. Sinon c'est la route assurée pour une action à 17 dollars", a-t-il dit sur son blog (tinyurl.com/3yglgz/)

"Pour cette raison, nous nous allons former un groupe et accepter de vendre nos actions Yahoo au meilleur offrant", poursuit Eric Jackson, invitant d'autres investisseurs à le rejoindre.

Le titre Yahoo a terminé vendredi à 29,20 dollars. /BVO

Mark Potter, Anupreeta Das et Eric Auchard, version française Benoit Van Overstraeten

 
<p>Yahoo veut reprendre le dialogue avec AOL, filiale de Time Warner, en vue d'un rapprochement pour se d&eacute;fendre contre une OPA hostile de Microsoft, rapporte lundi le Times de Londres. /Photo prise le 1er f&eacute;vrier 2008/REUTERS/Kimberly White</p>