Microsoft ne voit pas de raison de relever son offre sur Yahoo

mardi 1 avril 2008 08h56
 

SAN FRANCISCO (Reuters) - Microsoft ne voit pas de raison d'augmenter son offre sur Yahoo dans la mesure où aucune alternative stratégique viable n'est apparue, dit-on de source proche du dossier.

"Pourquoi Microsoft ferait une offre contre elle-même ? La société ne voit pas de raison d'enchérir face à elle-même", a-t-on dit lundi soir sous condition d'anonymat.

Depuis son offre à 31 dollars par action annoncée le 31 janvier - soit 44,6 milliards de dollars au total à l'époque et 42 milliards aujourd'hui - Yahoo a eu des contacts avec le groupe News Corp de Rupert Murdoch et avec AOL, la filiale de Time Warner, avait-on dit auparavant à Reuters.

Les dirigeants de Microsoft et de Yahoo se sont rencontrés une fois pour discuter fusion selon d'autres sources. Yahoo a rejeté l'offre du géant des logiciels au motif qu'elle est "fortement sous-évaluée".

Depuis, Microsoft se sent d'autant plus conforté à maintenir son offre en l'état que des réunions de présentation tenues récemment par les dirigeants de Yahoo pour tenter de rallier les investisseurs institutionnels à leur cause, se sont révélées décevantes, fait-on valoir.

Yahoo a fini lundi en baisse de 0,2% à 28,93 dollars sur le Nasdaq, tandis que Microsoft gagnait 1,6% à 28,38 dollars.

Eric Auchard, version française Danielle Rouquié

 
<p>Microsoft ne voit pas de raison d'augmenter son offre sur Yahoo dans la mesure o&ugrave; aucune alternative strat&eacute;gique viable n'est apparue, selon une source proche du dossier. /Photo prise le 3 mars 2008/REUTERS/Hannibal Hanschke</p>