Le CIO insiste sur la liberté d'accès à internet en Chine

mardi 1 avril 2008 08h03
 

PEKIN (Reuters) - Le Comité international olympique a rappelé au comité d'organisation des Jeux de Pékin la nécessité d'ouvrir l'accès à internet pendant toute la durée de la manifestation sportive.

Internet est régulièrement soumis à la censure en Chine, mais Pékin est tenu par son statut de ville-hôte des Jeux de garantir la liberté de travail des 30.000 journalistes attendus pour couvrir l'événement, du 8 au 24 août.

"Ce (mardi) matin encore, nous avons discuté et de nouveau insisté sur la nécessité d'ouvrir un accès à internet pendant toute la durée des Jeux", a dit Kevan Gosper, vice-président de la commission de coordination des Jeux du CIO.

"Il y a eu des critiques sur la fermeture d'internet pendant les événements liés au Tibet ces dernières semaines, mais nous ne sommes pas dans le temps des Jeux", a-t-il ajouté.

Gosper a ajouté que la préoccupation du CIO était de faire en sorte que "les médias soient en mesure de travailler comme ils l'ont fait lors des précédentes olympiades".

Une nouvelle loi encadrant le travail des journalistes étrangers en Chine est entrée en vigueur le 1er janvier. Elle expirera en octobre, après les Jeux.

Nick Mulvenney, version française Henri-Pierre André

 
<p>Des moines tib&eacute;tains dans un caf&eacute; internet, &agrave; Yushu, dans l'ouest de la Chine. Le Comit&eacute; international olympique a rappel&eacute; au comit&eacute; d'organisation des Jeux de P&eacute;kin la n&eacute;cessit&eacute; d'ouvrir l'acc&egrave;s &agrave; internet pendant toute la dur&eacute;e de la manifestation sportive. /Photo d'archives/REUTERS/Jason Lee</p>