April 10, 2008 / 5:08 PM / 9 years ago

STMicro prend le contrôle des activités "sans fil" de NXP

4 MINUTES DE LECTURE

par Yann Le Guernigou

PARIS (Reuters) - STMicroelectronics annonce jeudi l'acquisition des activités du néerlandais NXP Semiconductors dans le domaine des technologies sans fil, une opération qui lui permet de se hisser au troisième rang mondial du secteur.

Dans un communiqué commun, les deux fabricants de semiconducteurs ont indiqué que l'opération prendrait la forme d'un rapprochement des activités des deux groupes au sein d'une coentreprise qui sera contrôlée à 80% par le franco-italien. L'ancienne filiale de semiconducteurs de Philips aura la possibilité d'en sortir totalement au bout de trois ans.

Il en coûtera 1,55 milliard de dollars à ST, qui financera l'acquisition sur sa trésorerie disponible. Celle-ci s'élevait à 3,5 milliards de dollars à fin 2007, amenant les analystes à s'interroger sur son utilisation.

Les activités concernées ont généré un chiffre d'affaires global de 3 milliards de dollars en 2007, réparti équitablement entre les deux groupes, et un résultat opérationnel d'une centaine de millions pour ST comme pour NXP.

Ils attendent de la coentreprise des synergies de coûts d'au moins 250 millions de dollars à l'horizon 2011 et ST a souligné que l'opération aurait un effet relutif sur son bénéfice par action dès 2009.

Dans leur communiqué, les deux groupes soulignent que la nouvelle société, de droit néerlandais mais basée en Suisse, permettra de mieux répondre aux besoins des clients télécoms mais aussi multimédia et plus généralement pour toutes les technologies sans fil de l'avenir.

Nokia Satisfait

Elle emploiera 9.000 personnes et disposera de ses propres installations d'assemblage à Calambar (Philippines) et Muar (Malaisie).

Cité dans le communiqué, le PDG de ST, Carlo Bozotti, a déclaré que "la force de cette joint-venture réside dans les excellentes relations qu'elle entretient avec ses clients clés, ainsi que dans les portefeuilles de produits et de propriété intellectuelle complémentaires apportés par NXP et STMicroelectronics et qui créent une offre riche et étendue, capable de fournir au marché des innovations de pointe".

Dans le même communiqué, Jean-François Baril, "senior vice president" de Nokia en charge des approvisionnements du géant finlandais de la téléphonie mobile, qui est le premier client de ST, salue cette opération, soulignant qu'une consolidation était nécessaire dans l'industrie des semiconducteurs pour le sans fil.

Le nouveau groupe se situera au troisième rang, derrière Qualcom et Texas Instrument, de ce segment de marché.

Selon le cabinet indépendant iSuppli, les puces pour téléphones portables ont représenté 14% du marché des semiconducteurs en 2007.

ST et NXP espèrent finaliser au troisième trimestre cette opération pour laquelle le premier a été conseillé par Morgan Stanley et le second par Merrill Lynch.

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below