Six Nations: Louis Picamoles et Wesley Fofana n'ont pas suffi

dimanche 24 février 2013 11h15
 

par Mathieu Baratas

LONDRES (Reuters) - Les excellentes performances du troisième ligne Louis Picamoles et du trois-quarts centre Wesley Fofana n'ont pas suffi à empêcher la défaite du XV de France en Angleterre (23-13) samedi dans le Tournoi des six nations.

Le Clermontois, passé de l'aile au centre pour cette rencontre, a réalisé un exploit personnel pour inscrire le seul essai français: il a éliminé cinq défenseurs anglais et évité six plaquages lors d'un slalom de 60 mètres.

"On fait une annonce avec un avant devant nous (les arrières) pour attaquer de nos 40 mètres", a raconté l'ouvreur François Trinh-Duc.

"Je vois que (l'Anglais Courtney) Lawes est devant Wesley. Avec sa vitesse et ses appuis, je pense que Wesley peut le passer et jouer le deux contre un avec Benjamin (Fall)", a poursuivi le centre Mathieu Bastareaud qui a allongé la passe pour son coéquipier.

"Si je passe, je me dis que cela peut faire mal", a ajouté l'intéressé qui a résisté aux retours des Anglais pour marquer. "C'était fort."

"Il fait un exploit. L'essai n'est pas fait et il dépose (Chris) Ashton qui va gavé (très) vite", a admiré Bastareaud.

Mal à l'aise sur l'aile depuis plusieurs rencontres avec les Bleus, Fofana a retrouvé son poste de prédilection pour marquer un essai d'ailier.

"C'est un fantastique joueur avec un énorme potentiel. Il a du talent. Il joue où on a besoin. Depuis que je suis là, il a joué 11, 12, 13 ou 14", a commenté le sélectionneur Philippe Saint-André.   Suite...

 
L'excellente performance du trois-quarts centre Wesley Fofana n'a pas suffi à empêcher la défaite du XV de France en Angleterre (23-13) samedi dans le Tournoi des six nations. Le Clermontois, passé de l'aile au centre pour cette rencontre, a réalisé un exploit personnel pour inscrire le seul essai français: il a éliminé cinq défenseurs anglais et évité six plaquages lors d'un slalom de 60 mètres. /Photo prise le 23 février 2013/REUTERS/Toby Melville