Liga: le Real et le Barça préparent timidement le Clasico

dimanche 24 février 2013 09h49
 

MADRID (Reuters) - Le Real Madrid et le FC Barcelone, qui avaient semble-t-il la tête au Clasico espagnol de la semaine prochaine, ont eu beaucoup de mal à battre samedi respectivement le Deportivo la Corogne et le FC Séville, sur le même score (2-1).

Les deux rivaux historiques s'affronteront deux fois de suite, mardi en Catalogne en demi-finale retour de la Coupe du Roi, après le nul 1-1 à l'aller, et le week-end prochain à Santiago Bernabeu en championnat.

En prévision de ce double choc, l'entraîneur de Madrid, José Mourinho, a ménagé trois de ses cadres, Cristiano Ronaldo, Mesut Özil et Sami Khedira, sur le banc au coup d'envoi. Le Real n'est sorti de sa torpeur qu'après leur entrée en jeu quasi simultanée peu avant l'heure de jeu.

Les champions d'Espagne devaient également se passer du défenseur Sergio Ramos, suspendu, et de Xabi Alonso, Karim Benzema et Raphaël Varane, tous blessés.

Le Deportivo, qui pointe à la dernière place et venait d'essuyer cinq défaites de suite, a profité des trous dans l'effectif madrilènes pour marquer le premier but à la 34e minute sur un tir de Riki.

Le Brésilien Kakà a égalisé à la 73e minute d'une frappe enroulée avant de faire une passe à Cristiano Ronaldo qui a centré à son tour pour Gonzalo Higuain sur le deuxième but (88e).

Le Real est troisième avec 52 points, soit 16 de moins que le Barça.

Comme les Madrilènes, les Barcelonais ont commencé sans quelques joueurs importants, Xavi et Sergio Busquets, et comme les Madrilènes, ils ont été menés, après un but de la tête signé Alberto Botia (42e).

Mais David Villa (52e) et l'Argentin Lionel Messi (60e), meilleur buteur de Liga avec 38 réalisations cette saison, ont fait pencher la balance dans l'autre sens.   Suite...

 
Le FC Barcelone est finalement venu à bout du FC Séville 2-1 en deuxième mi-temps grâce à des buts de David Villa et Lionel Messi (photo). Ces deux buts ont permis au Barça de se remettre d'aplomb après sa défaite 2-0 mercredi face au Milan AC en huitièmes de finale aller de la Ligue des champions. /Photo prise le 23 février 2013/REUTERS/Albert Gea