Six Nations: Benjamin Kayser ne veut pas laisser passer sa chance

jeudi 21 février 2013 20h50
 

par Corentin Dautreppe

MARCOUSSIS, Essonne (Reuters) - Benjamin Kayser sera titulaire pour la deuxième fois avec le XV de France samedi lors du "crunch" contre l'Angleterre dans le Tournoi des Six nations, un match que le talonneur de 28 ans aborde comme un "moment clé" de sa carrière.

Le Clermontois, qui remplace Dimitri Szarzewski, joueur le plus capé des 23 Bleus, est l'un des sept entrants du XV remanié par le sélectionneur, Philippe Saint-André, après deux revers en Italie et contre le Pays de Galles.

"Après deux défaites, il fallait mettre de la concurrence et de la fraîcheur et se préparer à mettre beaucoup de conviction et d'engagement", a expliqué Philippe Saint-André au moment d'annoncer la composition de l'équipe qui tentera de barrer aux Anglais la route du Grand Chelem.

"La motivation va être là, l'envie va être là", assure en écho Benjamin Kayser. "La colère emmagasinée après ces deux piètres performances va nous servir."

Avec la titularisation de Dylan Hartley face à lui, Kayser sait devoir s'attendre à un rude combat. "C'est un très bon titulaire, il a plus de bouteille, plus de vice, plus d'agressivité" que Tom Youngs, dit-il.

"Le moins que l'on puisse faire, c'est 'matcher' leur intensité physique et leur agressivité. Les Anglais ne pensent pas qu'on puisse rivaliser pendant 80 minutes. Moi, je pense qu'on est largement capables de le faire", poursuit-il.

"Depuis quelques jours, je sens des gars avec la boule au ventre, qui ont l'envie d'y être."

"APPORTER PLUS"   Suite...

 
Benjamin Kayser (au centre) avec ses coéquipiers Romain Taofifenua (à gauche) et Maxime Mermoz, lors d'un entraînement à Marcoussis. Le Clermontois sera titulaire pour la deuxième fois avec le XV de France samedi lors du "crunch" contre l'Angleterre dans le Tournoi des Six nations. /Photo prise le 9 février 2013/REUTERS/Charles Platiau