21 février 2013 / 10:29 / il y a 5 ans

Ligue des champions: l'Espagne au bord de la déroute

Les Barcelonais Lionel Messi (à gauche) et Xavi Hernandez après le deuxième but milanais mercredi à San Siro en en huitième de finale de la Ligue des champions. Après les contre-performances du Real Madrid, Valence et Malaga, la défaite inattendue du Barça sur la pelouse du Milan AC met les clubs espagnols dans une situation critique puisque tous risquent d'être éliminés des compétitions européennes, une première depuis 2005. /Photo prise le 20 février 2013/Tony Gentile

par Iain Rogers

MADRID (Reuters) - La défaite inattendue du FC Barcelone sur la pelouse du Milan AC mercredi en huitième de finale aller de la Ligue des champions met les clubs espagnols dans une situation critique puisque tous risquent d'être éliminés après les matches retour.

Si le Barça, le Real Madrid, Valence et Malaga échouaient en mars, la Liga serait privée de représentant en quart de finale pour la première fois depuis 2005, elle qui a vu Barcelone sacré en 2006, 2009 et 2011 et plaçait encore les Blaugranes et le Real en demi-finale la saison dernière.

Souverain en championnat, le FC Barcelone se retrouve dans la position la plus difficile après avoir été muselé par Milan, dont le succès 2-0 s'est construit sur une organisation sans faille qui a privé Lionel Messi de la moindre occasion.

Le Real Madrid a quant à lui concédé un nul 1-1 sur son terrain face à Manchester United qui le contraint à marquer en Angleterre et à bien sûr ne pas y perdre s'il veut continuer de viser un dixième succès.

Valence a cédé 2-1 à domicile face au Paris Saint-Germain et Malaga, qui a surpris au premier tour, a été dominé 1-0 à Porto.

Mercredi soir, le premier but du Milan juste avant l'heure de jeu a été entaché d'une main de Cristian Zapata mais rien n'a permis de contester le second, inscrit à neuf minutes de la fin par Sulley Muntari.

Le Barça, qui n'avait plus perdu par plus d'un but d'écart depuis janvier 2011 et une défaite 3-1 face au Bétis Séville en Coupe du Roi, devra marquer au moins deux fois le 12 mars au Camp Nou pour ne pas quitter prématurément la compétition.

"PAS AU NIVEAU"

A San Siro, le match a pris le tour attendu, avec des Catalans qui monopolisent le ballon et tournent autour de la surface adverse. Mais ils n'ont jamais trouvé l'ouverture.

Deux statistiques résument l'opposition de style : si les Catalans ont eu 65% de possession de balle, ont réussi 674 passes contre 261 pour Milan, les Italiens ont frappé six fois au but contre deux pour leurs adversaires.

Le scénario rappelle celui des demi-finales perdues par le Barça contre Chelsea, l'année dernière, et l'Inter Milan qui, en 2010, l'avait emporté 3-1 à San Siro avant de tenir au retour.

"C'est toujours difficile dans ce stade", a dit l'entraîneur adjoint du Barça, Jordi Roura, qui remplace Tito Vilanova pendant sa convalescence après une opération de la gorge.

"Milan avait un plan. Ils ont déployé beaucoup de joueurs derrière, avec une bonne organisation et de l'engagement."

"On a eu des difficultés à développer un jeu fluide et à prendre la profondeur pour nous approcher de leur but aussi facilement qu'on le fait habituellement."

Le technicien catalan a aussi déploré d'avoir vu ses hommes batailler sur "un champ de patates" inadapté au niveau de la Ligue des champions.

"C'est vrai que c'est difficile pour nous de jouer notre jeu sur un terrain comme ça et que ça rend les choses plus dures encore mais ça ne sert à rien de chercher des excuses", a dit le latéral droit Daniel Alves.

"On n'a pas été au niveau, et le mérite en revient autant à nos adversaires que cela est dû à nos propres erreurs."

Gregory Blachier pour le service français, édité par Gilles Trequesser

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below