Dopage: Lance Armstrong ne collaborera pas avec l'Usada

mercredi 20 février 2013 21h34
 

PARIS (Reuters) - Lance Armstrong, suspendu à vie et privé de ses sept titres sur le Tour de France pour dopage, ne collaborera pas avec l'Agence américaine antidopage (Usada), a annoncé mercredi son avocat.

Le Texan coopérera toutefois avec les autres autorités de lutte contre le dopage, explique Tim Herman.

L'Usada, qui aurait pu offrir une réduction de peine à Armstrong s'il avait coopéré, a assuré dans un communiqué de son président Travis Tygart qu'elle poursuivait sa mission.

"Ces dernières semaines, on nous avait laissé croire qu'il voulait aider l'Usada mais il était inquiet des possibles répercussions criminelles", écrit Tygart à propos du champion déchu.

"Aujourd'hui, nous apprenons que M. Armstrong choisit de ne pas coopérer. Nous continuons notre enquête sans lui".

Armstrong ne pourrait collaborer que si un tribunal spécial était constitué pour traiter du problème du dopage dans le cyclisme professionnel, a expliqué Herman.

Julien Prétot

 
L'avocat de Lance Armstrong a annonce que l'ancien coureur cycliste, suspendu à vie et privé de ses sept titres sur le Tour de France pour dopage, ne collaborera pas avec l'Agence américaine antidopage (Usada) mais coopérera toutefois avec les autres autorités de lutte contre le dopage. /Photo d'archives/REUTERS/Mike Hutchings