13 février 2013 / 06:48 / il y a 5 ans

Ligue des champions: la Juventus s'en sort bien en Ecosse

But du milieu de terrain de la Juventus Turin Claudio Marchisio (à droite), mardi sur la pelouse du Celtic Park à Glasgow, en Ecosse. La Juve est allée baattre le Celtic Glasgow 3-0 mardi en huitièmes de finale aller de la Ligue des champions et a pris par la même occasion une option sur la qualification pour le tour suivant. /Photo prise le 12 février 2013/David Moir

GLASGOW (Reuters) - La Juventus Turin a réduit mardi soir au silence les 60.000 supporters du Celtic Glasgow qui ont assisté à la large victoire 3-0 des Italiens, bien plus réalistes, en huitièmes de finale aller de la Ligue des champions.

Alessandro Matri a certes ouvert le score à la troisième minute de jeu en profitant d'une maladresse du défenseur Efe Ambrose mais le Celtic a longtemps dominé dans un stade entièrement acquis à sa cause.

Dénouement cruel pour les Ecossais: Claudio Marchisio (77e) et Mirko Vucinic (83e) ont marqué à tour de rôle dans le dernier quart d'heure.

Ces trois buts inscrits avec l'aide de la défense du Celtic, trop fébrile, permettent aux Bianconeri d'attendre sereinement le match retour chez eux, le mercredi 6 mars, et d'envisager la qualification pour les quarts de finale.

"C'est une victoire très importante, mais nous avons souffert. Le Celtic est une grande équipe quand il joue à la maison", a soufflé l'entraîneur de la Juventus, Antonio Conte, au micro de la chaîne italienne Sky television.

"Je n'ai pas souvent joué dans un enfer pareil", a-t-il ajouté en référence à l'ambiance surchauffée du Celtic Park.

Il avait toutes les raisons du monde de se méfier de ces joueurs du Celtic, qui avaient battu en novembre le FC Barcelone, éternel favori, au même endroit lors de la phase de groupes (2-1).

Et le public s'était échauffé avant le coup d'envoi en entonnant, écharpes à la main, le chant "You'll never walk alone" ("Vous ne marcherez jamais seul"), l'hymne des supporters locaux.

Après l'ouverture du score sur la seule véritable occasion de la Juventus en première période, les champions d'Ecosse ont lancé une série d'attaques qui ne sont jamais allées au bout, notamment en raison de la maladresse de Kris Commons.

"Le score est flatteur pour la Juventus. Je crois que nous avons été de loin la meilleure équipe pendant la plus grande partie du match, pendant les 70 premières minutes jusqu'au deuxième but", a réagi sur la chaîne ITV le manager du Celtic, Neil Lennon.

"Nous avons besoin d'un miracle. C'est la dure réalité de la Ligue des champions", a-t-il ajouté.

Mark Meadows, Simon Carraud pour le service français, édité par Jean-Philippe Lefief et Bertrand Boucey

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below