Ligue 1: le PSG assure le nécessaire contre Bastia

samedi 9 février 2013 12h05
 

PARIS (Reuters) - Sans forcer son talent, le Paris Saint-Germain, leader de la Ligue 1, a fait le nécessaire vendredi soir pour battre Bastia 3-1 au Parc des Princes et préparer au mieux son huitième de finale aller en Ligue des champions.

Avec un total de 51 points, les Parisiens ont provisoirement six longueurs d'avance sur l'Olympique lyonnais, qui recevra Lille dimanche soir en clôture de la 24e journée.

Le match, coincé dans le calendrier entre des rencontres internationales, 48 heures plus tôt, et un déplacement à Valence en coupe d'Europe, mardi prochain, avait tout du piège pour les Parisiens.

"La première mi-temps n'était pas très bonne", a volontiers reconnu l'entraîneur du PSG, Carlo Ancelotti, en conférence de presse après le coup de sifflet final.

Mais le technicien italien, déjà la tête en Espagne, s'est tout de même consolé avec ces "trois points (qui sont) importants pour le classement et pour bien préparer le prochain match".

Pour éviter le surmenage à ses joueurs, Ancelotti avait fait le choix de laisser au coup d'envoi quelques-uns de ses cadres sur le banc, comme l'attaquant Zlatan Ibrahimovic et le milieu de terrain Blaise Matuidi.

Sans son buteur attitré et sans sa principale courroie de transmission, le PSG a gâché ses rares occasions en première période comme à la 20e minute, lorsque le Brésilien Lucas a raté une balle de but. Sa frappe est passée à côté.

FIN DE SÉRIE POUR SIRIGU

A la 25e minute, Jérémy Ménez a décoché une frappe qui s'est transformée en centre au deuxième poteau pour Kevin Gameiro. L'attaquant s'est jeté de tout son long en vain: la balle a fini sur le poteau.   Suite...

 
Jérémy Ménez (à gauche) a inscrit le premier but parisien face à Bastia vendredi au Parc des Princes. Le Paris Saint-Germain a battu vendredi Bastia 3-1 au Parc des Princes et consolidé sa première place en Ligue 1. /Photo prise le 8 février 2013/REUTERS/Gonzalo Fuentes