CAN: un arbitre suspendu après une demi-finale controversée

jeudi 7 février 2013 20h08
 

JOHANNESBURG, Afrique du Sud (Reuters) - L'arbitre tunisien Slim Jdidi a été suspendu jeudi par la Confédération africaine de football (CAF) au lendemain de sa prestation controversée lors de la demi-finale de la Coupe d'Afrique des nations entre le Burkina Faso et le Ghana.

L'arbitre a notamment infligé un carton rouge à la 117e minute de jeu au Burkinabé Jonathan Pitroipa, ce qui pourrait l'empêcher de disputer la finale du tournoi, dimanche, contre le Nigeria.

"La CAF n'a pas été satisfaite du niveau de l'arbitrage de ce match", a expliqué jeudi aux journalistes Hicham El Amrani, secrétaire général de l'instance.

"Nous sommes conscients qu'ils peuvent faire des erreurs. Mais nous attendons un meilleur niveau d'arbitrage. Ils sont évalués pour chacune de leurs performances et, selon ces résultats, l'arbitre tunisien est suspendu pour une durée qui reste à déterminer."

Le comité d'organisation de la Can décidera vendredi si Jonathan Pitroipa, exclu pour un deuxième carton jaune, pourra participer à la finale.

Le Burkina Faso a déposé un recours mais, selon Hicham El Amrani, il faudrait que l'arbitre reconnaisse lui-même dans son rapport qu'il a fait une erreur pour que le joueur du Stade rennais échappe à une suspension automatique.

"Le comité d'organisation n'a pas le pouvoir de changer la décision d'un arbitre", a dit le dirigeant.

"Si l'arbitre a reconnu une erreur dans son rapport, le comité va se pencher sur la question et prendre une décision si nécessaire", a-t-il ajouté.

Mark Gleeson, Simon Carraud pour le service français, édité par Danielle Rouquié