Football: l'Allemagne trop forte pour la France

jeudi 7 février 2013 07h53
 

par Gregory Blachier

SAINT-DENIS (Reuters) - L'Allemagne a donné mercredi soir à l'équipe de France un aperçu du chemin qu'il lui reste à parcourir pour rivaliser durablement avec les meilleures nations mondiales en venant s'imposer 2-1 au Stade de France.

Les Bleus menaient à la mi-temps grâce à Mathieu Valbuena mais les Allemands ont logiquement pris le dessus sur deux buts en seconde période de Thomas Müller et Sami Khedira, auteurs d'une prestation remarquée dans le sillage de l'excellent Mesut Özil.

Didier Deschamps n'avait eu de cesse, avant la rencontre, de souligner son importance dans la croissance de son équipe en vue des matches qualificatifs pour la Coupe du monde 2014 contre la Géorgie puis l'Espagne, les 22 et 26 mars prochains.

Il a été servi par une Allemagne qui a souvent confisqué le ballon, a fait valoir sa maîtrise collective, sa vitesse et contraint les Bleus à beaucoup défendre et contrer, ce que la perspective du match contre l'Espagne lui promet aussi.

"On s'est fait un peu transpercer parce qu'il y avait Özil qui restait entre la défense et le milieu. Je leur avais demandé d'aller les chercher au milieu, parfois on l'a fait un peu trop", a dit Didier Deschamps en conférence de presse.

"Après le haut niveau… il faut éviter de commettre certaines erreurs comme on l'a fait ce soir. Il n'y a pas de conséquences parce qu'il n'y avait pas de points (en jeu) mais cette équipe allemande est deuxième au classement Fifa, je regarde les joueurs, le compteur de sélections... Il faut en passer par là."

La facilité technique d'Özil, la puissance dégagée par Müller à chacune de ses accélérations, la capacité de ces deux joueurs à se placer dans le dos des milieux défensifs français et à ouvrir des espaces ont en effet créé un danger permanent.

Si la première occasion a été pour les Bleus, lorsque Moussa Sissoko a raté sa reprise sur un bon centre au sol de Bacary Sagna, de retour en équipe de France après un et demi d'absence (3e), l'Allemagne a été la plus proche d'ouvrir le score.   Suite...

 
Duel entre Franck Ribéry et Sami Khedira, qui a inscrit le but de la victoire allemande. L'Allemagne a battu mercredi la France 2-1 en match amical au Stade de France malgré un but de Mathieu Valbuena de la tête en fin de première période (44e). /Photo prise le 6 février 2013/REUTERS/Gonzalo Fuentes