Six Nations: le 9 et les centres du XV de France en question

mercredi 6 février 2013 21h13
 

par Jean-Paul Couret

MARCOUSSIS, Essonne (Reuters) - Philippe Saint-André a reconduit les vaincus de l'Italie à l'exception du capitaine Pascal Papé, blessé, mais le match contre le Pays de Galles, samedi au Stade de France, n'en sera pas moins une étape déterminante pour certains joueurs.

Maxime Machenaud est de ceux-là, lui qui a soufflé le poste de demi de mêlée à Morgan Parra, n°9 attitré de l'ère Lièvremont et meneur de jeu de l'équipe de Clermont.

"Non, je ne suis pas sûr de garder ma place, forcément, on n'a pas fait la performance attendue des entraîneurs, que ce soit individuellement ou collectivement", a reconnu Maxime Machenaud, qui compte 42 sélections de moins que son rival (cinq contre 47).

A la veille de l'annonce des quinze titulaires qui débuteront la rencontre contre les Gallois, le demi de mêlée a tenté de se rassurer.

"Il n'y a pas eu de changement du côté du groupe donc, forcément, il (Philippe Saint-André) n'a pas voulu essayer de tout changer", a-t-il dit.

"On sait qu'on n'a pas fait, loin de là, un bon match mais on a fait aussi de bonnes choses par moment. Il ne faut pas tout remettre en cause".

Le poste de demi de mêlée est un des rares à pouvoir changer de titulaire en faveur de Morgan Parra, jeudi matin, au sein du groupe reconduit.

SUSPENSE AU CENTRE   Suite...

 
Philippe Saint-André a reconduit les vaincus de l'Italie à l'exception du capitaine Pascal Papé, blessé, mais le match contre le Pays de Galles, samedi au Stade de France, n'en sera pas moins une étape déterminante pour certains joueurs. Frédéric Michalak n'a guère de soucis à se faire à l'ouverture. /Photo prise le 3 février 2013/REUTERS/Stefano Rellandini