Six Nations: Wesley Fofana encore énervé par la défaite à Rome

mercredi 6 février 2013 20h15
 

par Cécile Grès

MARCOUSSIS, Essonne (Reuters) - Wesley Fofana était encore agacé et n'a pas mâché ses mots mercredi quand il a évoqué la défaite du XV de France face à l'Italie, dimanche dernier à Rome.

Confronté aux déclarations de certains joueurs qui ont plaidé que le match perdu 23-18 n'avait pas été si mauvais, le centre de Clermont qui jouait à l'aile coupe : "Ah non, je ne pense pas ça, moi. Je ne pense pas ça du tout".

"Quand pendant 30-40 minutes, tu ne sais pas quoi faire et tu perds le fil, que tu te laisses dominer et que tu as la pression, c'est que ce n'était pas un bon match, c'est tout."

Sur ce qu'il s'est dit dans les vestiaires on n'en saura pas plus. "Ca reste entre nous", tranche-t-il.

Souriant la semaine dernière, Wesley Fofana est un brin tendu, voire agacé. Est-il énervé ?

"Enervé ? Non pourquoi, j'en ai l'air ?", répond-il. Il se détend un peu et s'explique : "Je déteste perdre. On a eu de nombreuses occasions de faire mal à l'adversaire et c'est le contraire qui s'est produit, c'est un match qu'on aurait dû gagner. C'est peut-être pour ça que j'ai l'air énervé."

A 25 ans, Fofana est un garçon électrique, courageux et déterminé. La langue de bois, très peu pour lui, il ne déguise pas ses sensations.

Il continue ainsi de dire que son vrai poste, celui qu'il veut, celui qui lui va, c'est celui de centre et non d'ailier.   Suite...

 
Wesley Fofana était encore agacé et n'a pas mâché ses mots mercredi quand il a évoqué la défaite du XV de France face à l'Italie, dimanche dernier à Rome. /Photo d'archives/REUTERS/Jacky Naegelen