Ligue 1: quatre mois sans victoire pour le stade de Reims

mercredi 6 février 2013 11h50
 

par Dimitri Rahmelow

REIMS (Reuters) - Quatre mois après sa dernière victoire en Ligue 1, le Stade de Reims, 18e du championnat, se prépare à affronter Nancy la peur au ventre, samedi en Lorraine.

Les Champenois, plus mauvaise attaque du championnat avec 19 buts en 23 matches, n'ont plus gagné depuis le 6 octobre contre Nice (3-1), succès qui leur avait permis de prendre la cinquième place après huit journées.

Depuis, ils ont enregistré neuf défaites et six nuls, soit six points sur 45 possibles et sont relégables depuis trois journées, n'ayant plus que deux points d'avance sur Nancy.

"On nous considère comme l'équipe la mieux armée... pour descendre. Et c'est normal", constate l'entraîneur Hubert Fournier dont le limogeage fait l'objet de bruits de plus en plus insistants à Reims.

"Nancy, ce n'est pas encore un couperet parce qu'il restera 14 matches. Mais s'il n'y a pas de prise de conscience, ça va être compliqué. Il faut en gagner entre six et sept minimum. On est parti pour un exploit", s'essaie celui qui connaît sa première expérience en Ligue 1.

Tout semblait pourtant bien parti pour ce club historique du football français, qui retrouvait l'élite pour la première fois depuis trente-trois ans au terme d'une étincelante saison en Ligue 2 dans un stade Auguste-Delaune flambant neuf.

Si le très bon début de saison avait même autorisé Reims à revoir à la hausse son ambition première - le maintien-, le match perdu à Paris (1-0) malgré un bonne prestation et avec un pénalty raté à 0-0, a ouvert une période noire.

L'attaquant Nicolas Fauvergue, transféré du voisin sedanais, a été pris en grippe par une partie du public et jusque dans les rayons d'un supermarché. L'élimination en 32e de finale de la Coupe de France face aux amateurs de Plabennec a fini d'accabler les Marnais.   Suite...

 
Hubert Fournier, l'entraîneur de Reims. Quatre mois après sa dernière victoire en Ligue 1, le Stade de Reims, 18e du championnat, se prépare à affronter Nancy, 19e, samedi en Lorraine. /Photo d'archives/REUTERS/Pascal Rossignol