Basket: le "rêve américain" de Benjamin Chevillon

mardi 5 février 2013 12h11
 

par Romain Brunet

CHICAGO, Illinois (Reuters) - Benjamin Chevillon a du mal à y croire : arrivé en septembre aux Etats-Unis, le basketteur français participera à partir du 14 février à Houston au All Star Game de la NWBA, la NBA version fauteuil roulant.

"C'est génial, c'est magique", dit-il à Reuters. "Même dans mes rêves les plus fous, je ne l'imaginais pas. C'est un grand honneur et ça fait extrêmement plaisir de faire partie du gratin du basket pendant quatre jours."

Le match de gala de la NWBA, une ligue affiliée à la NBA, se déroulera le même week-end que celui du championnat nord-américain de basket (14-17 février).

Benjamin Chevillon, 24 ans, aura ainsi l'occasion de rencontrer les Français Tony Parker et Joakim Noah mais aussi de côtoyer de près les stars qu'il regardait à la télévision il y a encore six mois.

Il vivait alors en France, où il s'occupait au quotidien de son entreprise. Co-gérant d'un complexe de futsal, à Arras (Pas-de-Calais), il décide l'été dernier de faire une parenthèse, le temps d'une année, pour tender de vivre son "rêve américain".

"J'ai discuté sur Internet, début 2012, avec le coach des Wheelchair Bulls qui m'a proposé de venir faire un essai. Je suis venu en mars et ça s'est bien passé. Six mois plus tard je débarquais à Chicago", raconte-t-il.

Benjamin Chevillon n'en est pas à son premier défi. Victime à cinq ans d'un surdosage de son traitement par chimiothérapie d'une leucémie, il se retrouve paraplégique incomplet et en fauteuil roulant.

Le handicap fait basculer sa vie. Il le vit très mal jusqu'à ses 14 ans, lorsqu'il découvre le basket dans sa ville de Dijon.   Suite...