Football: Sagna ému de retrouver les Bleus

lundi 4 février 2013 19h12
 

CLAIREFONTAINE, Yvelines (Reuters) - Bacary Sagna était ému, lundi, de retrouver les Bleus pour le match amical contre l'Allemagne après presque un an et demi loin du groupe, la faute à deux graves blessures.

Titulaire au poste de latéral droit jusqu'à l'automne 2011, le joueur d'Arsenal a subi un coup d'arrêt en octobre de cette année-là, avec une première fracture du tibia.

Revenu au printemps suivant après des mois de convalescence, il est victime d'une nouvelle fracture et dit adieu à l'Euro 2012, où Mathieu Debuchy s'installe comme titulaire du poste.

Retrouver ses équipiers, enfiler à nouveau le survêtement bleu et blanc, franchir les portes du centre d'entraînement de Clairefontaine : ces envies ont aidé Bacary Sagna à reconstruire sa jambe brisée et son mental affecté.

"Je suis très ému, après ce qui m'est arrivé", a-t-il dit à la presse au Centre technique national du football lundi.

"J'ai eu une année assez difficile avec deux grosses blessures et je suis là. J'ai énormément travaillé pour revenir, je suis parti en centre de rééducation, j'ai toujours travaillé avec toujours en tête de revenir en équipe de France."

Il est donc revenu, quasiment cinq mois après avoir retrouvé les terrains. Il aurait pu être dans le groupe en Italie, au mois de novembre, puisqu'il avait repris la compétition.

Mais à bientôt 30 ans - il les aura le 14 février - et après 32 sélections, il juge normal d'avoir dû patienter.

"Je n'étais tout simplement pas prêt, ce n'était pas le moment", a-t-il dit. "Il me fallait un peu de temps pour engranger des matches et retrouver des sensations, avoir une plaque métal dans la jambe c'est différent."   Suite...

 
Bacary Sagna (à droite) face au Roumain Bogdan Stancu, en 2011. Le joueur d'Arsenal était ému, lundi, de retrouver les Bleus pour le match amical contre l'Allemagne après presque un an et demi loin du groupe, la faute à deux graves blessures. /Photo prise le 6 septembre 2011/REUTERS/Radu Sigheti