Football: avec l'Allemagne, Deschamps continue de bâtir

lundi 4 février 2013 19h05
 

par Gregory Blachier

CLAIREFONTAINE, Yvelines (Reuters) - Didier Deschamps entend s'appuyer sur le match amical contre l'Allemagne, mercredi au Stade de France, pour continuer de cimenter et façonner un groupe qui peut s'autoriser quelques ambitions.

Du temps a passé entre la victoire 2-1 en Italie, mi-novembre, et cette nouvelle rencontre de "prestige" face au demi-finaliste de la Coupe du monde 2010 et de l'Euro 2012.

"Trois mois, c'est long", a soufflé le sélectionneur de l'équipe de France en conférence de presse à Clairefontaine, où il avait réuni ses joueurs dans la matinée.

La rencontre de mercredi, une date bloquée pour les sélections, n'est pas idéalement placée dans une saison chargée pour beaucoup d'internationaux avec, en ligne de mire, la reprise de la Ligue des champions la semaine prochaine.

Mais elle est essentielle pour Didier Deschamps, qui l'inscrit dans sa volonté de retrouver un groupe qui se forme doucement mais sûrement et attend de ses hommes qu'ils donnent tout.

"Le match du mois d'août n'est pas une priorité, celui de février non plus... On ne va plus jouer beaucoup après", a opposé le sélectionneur.

"Le risque (de laisser aller) est plus élevé quand on a un adversaire moyen. Là, ce n'est pas le cas, on retrouve le Stade de France, je ne pense pas qu'on puisse le prendre à la légère. On n'a pas beaucoup de dates pour préparer ce qu'on a au mois de mars."

L'Allemagne serait donc l'adversaire idoine en vue des deux matches qualificatifs pour la Coupe du monde 2014 du mois prochain qui détermineront en grande partie l'avenir des Bleus.   Suite...

 
Didier Deschamps, ici à Clairefontaine, entend s'appuyer sur le match amical contre l'Allemagne, mercredi au Stade de France, pour continuer de cimenter et façonner un groupe qui peut s'autoriser quelques ambitions. /Photo prise le 4 février 2013/REUTERS/Gonzalo Fuentes