Ligue 1: les Parisiens sèment l'OL et l'OM

lundi 4 février 2013 08h11
 

PARIS (Reuters) - Sans sa nouvelle star David Beckham, encore à court de forme, le Paris Saint-Germain a remporté ce week-end une bataille importante dans la guerre d'usure qu'il livre à Lyon depuis le mois d'octobre au sommet de la Ligue 1.

Les Parisiens sont allés battre Toulouse vendredi (4-0) et ont balayé par la même occasion les doutes nés de leurs deux précédentes victoires "ric-rac" en championnat, contre Lille et Bordeaux (1-0).

Le surlendemain, Lyon et Marseille se sont cassé les dents sur deux clubs englués depuis le début de la saison dans les profondeurs du classement, respectivement Ajaccio (3-1) et Nancy (1-0).

Les deux Olympiques ont donc laissé filer le PSG, qui totalise désormais 48 points, contre 45 pour les Lyonnais et 42 pour les Marseillais. Des Marseillais qui peuvent commencer à se faire du souci pour leur troisième place.

Leur avance sur le quatrième, en l'occurrence Bordeaux, fond de plus en plus. Les Girondins sont à quatre longueurs après leur succès 2-0 au stade Chaban-Delmas contre Valenciennes, samedi.

Pour l'occasion, les supporters bordelais ont assisté à un événement inédit en championnat depuis le mois de décembre 2009: un but de David Bellion.

Libéré par le départ à Newcastle de Yoan Gouffran, l'ancien attaquant de Manchester United, aujourd'hui âgé de 30 ans, a marqué avec beaucoup d'opportunisme sur un corner. Il avait 27 ans le jour de son précédent but en Ligue 1.

Deux autres joueurs ont fêté ce week-end la toute première réalisation en championnat de leur carrière: le Rennais Axel Ngando, 19 ans, visage poupon, et le Lillois Divock Origi, né en 1995.

Ce faisant, les deux débutants ont rendu un fier service à leur club respectif puisqu'ils ont chacun marqué le but de l'égalisation. Rennes a fini à 2-2 contre Lorient et Lille à 1-1 contre Troyes.   Suite...

 
Le Marseillais Rod Fanni (à droite) à la lutte avec Paul Alo'o Efoulou de l'AS Nancy, au Vélodrome. Battus 1-0 par un club englué depuis le début de la saison dans les profondeurs du classement, les Marseillais ont laissé filer samedi les Parisiens en tête du championnat grâce à leur victoire 4-0 sur Toulouse vendredi. /Photo prise le 3 février 2013/REUTERS/Jean-Paul Pélissier