February 3, 2013 / 3:33 PM / 4 years ago

Tennis: Mona Barthel remporte l'Open GDF

3 MINUTES DE LECTURE

par Olivier Guillemain

PARIS (Reuters) - L'Allemande Mona Barthel a remporté dimanche le deuxième titre de sa carrière en battant en finale de l'Open GDF Suez de tennis l'Italienne Sara Errani, 7-5 7-6.

Tombeuse des Françaises Marion Bartoli en quart de finale et Kristina Mladenovic en demie, la 45e joueuse mondiale a mis un peu moins de deux heures pour se défaire de la tête de série numéro un du tournoi parisien.

Elle succède au palmarès à sa compatriote Angelique Kerber.

"Ça a été un peu compliqué pour conclure mais c'était ma première grande finale alors j'étais un peu nerveuse. C'était terrible pour les nerfs", a dit l'Allemande qui a eu besoin de quatre balles de match pour sceller sa victoire.

"Ça a été une superbe semaine, j'avais déjà réussi un très beau début de saison mais gagner ici, dans un tournoi avec autant de grandes joueuses, je ne m'y attendais pas et c'est vraiment génial. Je sens que ça va être une belle année", a-t-elle ajouté.

En dehors d'une élimination dès le premier tour de l'Open d'Australie, Mona Barthel s'est hissée depuis janvier en finale du tournoi de Hobart et dans le dernier carré à Auckland.

Sara Errani, septième joueuse mondiale, s'incline pour la deuxième fois en l'espace de huit mois en finale d'un tournoi à Paris. Début juin, elle avait craqué aux portes du titre à Roland-Garros, contre Maria Sharapova.

Opposition De Styles

Mais pour elle, hors de question de parler de déception ou d'une quelconque malédiction.

"Je ne suis pas déçue du tout. Je préfère largement être en finale deux fois et perdre que ne pas être en finale du tout", a dit l'Italienne en conférence de presse, avec le sourire.

"Pour moi, c'était vraiment difficile aujourd'hui de jouer contre une fille qui frappe aussi fort et autant à plat. Je préfère les balles moins rapides. J'ai fait de mon mieux mais elle était trop forte", a-t-elle ajouté.

Comme à Roland-Garros, Sara Errani s'est consolée avec le titre en double aux côtés de Roberta Vinci grâce à une victoire expéditive, 6-1 6-1, face Andrea Hlavackova et Liezel Huber.

Dès leur entrée sur le court, Barthel et Errani ont lancé une opposition de style radicale.

Il y avait d'un côté l'Italienne, adepte des longs échanges et de la stratégie d'usure adaptée à son petit gabarit, et de l'autre l'Allemande, puissante, rapide et cherchant systématiquement le coup gagnant.

Dans la première manche, l'Allemande a frappé la première en faisant le break pour mener 5-3 mais l'Italienne a immédiatement débreaké, pour finir par céder sur un nouveau break, après un peu moins d'une heure de jeu.

Galvanisée par cet avantage, Mona Barthel a démarré la deuxième manche tambour battant en remportant les deux premiers jeux puis en se détachant rapidement 5-3.

Mais une fois encore, Errani a recollé, d'abord à 5-5 puis en sauvant deux balles de match à 6-5 contre elle.

Et c'est au bout d'un jeu décisif qu'elle a fini par céder sur un coup droit décroisé de toute beauté, le 53e coup gagnant de l'Allemande.

Edité par Gregory Blachier

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below