Coupe de France: Marseille retrouvera le PSG en huitièmes

jeudi 31 janvier 2013 07h10
 

PARIS (Reuters) - L'Olympique de Marseille a gagné le droit d'affronter le Paris Saint-Germain en huitièmes de finale de la Coupe de France à la fin du mois à la faveur d'une victoire controversée mercredi face à Rouen (2-1).

Le deuxième but marseillais inscrit à l'heure de jeu par la nouvelle recrue olympienne Modou Sougou n'aurait en effet pas dû être accordé par l'arbitre de la rencontre, le ballon n'ayant pas complètement franchi la ligne du gardien de but normand.

Cette erreur d'appréciation permet toutefois aux Marseillais de quitter en vainqueur le stade Robert Diochon et de continuer leur aventure en Coupe de France.

Pour une place en quart de finale, ils retrouveront le 26 ou le 27 février prochain le PSG au Parc des Princes, quelques jours à peine après la 26e journée de Ligue 1 qui opposera au même endroit les deux clubs ennemis, le week-end précédent.

A l'issue de la rencontre, le défenseur marseillais Rod Fanni a eu le triomphe modeste et ce, même si l'OM s'est montré supérieur dans le jeu tout au long de la rencontre en trouvant notamment deux fois la barre transversale en première mi-temps et en ouvrant le score sur un beau coup franc de Mathieu Valbuena (42e).

"On a essayé de s'appliquer. Après, cela n'a pas été évident. C'était un adversaire vraiment coriace, très combatif. Je les félicite", a-t-il commencé par dire au micro d'Eurosport, saluant notamment la réduction du score de Rémy Dugimont (67e)alors que les pensionnaires de National étaient menés 2-0.

"Maintenant le Parc des Princes nous attend. C'était une motivation en plus de savoir qu'on affronterait Paris. Maintenant c'est fait", a-t-il ajouté.

Du côté des "Diables rouges", le milieu de terrain Nicolas Burel a dit regretter que les siens aient joué de manière trop timorée et que le match ait basculé sur un fait de jeu contestable.

"Il y a un brin de déception par rapport à la première mi-temps car on ne s'est pas lâché. On n'a pas développé notre jeu. On a mieux joué en seconde période mais on prend ce deuxième but... Il faudrait revoir les images car nous, on pense que la balle n'est pas rentrée", a-t-il déclaré au coup de sifflet final.   Suite...