Football: Benjamin Nivet mû par le plaisir de jouer

vendredi 25 janvier 2013 19h30
 

par Gregory Blachier

PARIS (Reuters) - Benjamin Nivet réalise à 36 ans une de ses meilleures saisons en Ligue 1 et l'explique par le plaisir pris à évoluer dans une équipe de Troyes "joueuse" malgré sa 19e place au classement.

Joueur d'expérience avec ses 262 matches dans l'élite et 187 autres en Ligue 2, le meneur de jeu est revenu dans l'Aube l'été dernier à la demande de Jean-Marc Furlan, entraîneur qu'il avait déjà côtoyé dans ce même club de 2004 à 2007.

Si les Champenois sont à la peine - ils ont 13 points, soit sept de retard sur le premier non relégable, Evian-Thonon-Gaillard -, Benjamin Nivet rayonne.

"Sur un plan personnel, je me sens très bien. En plus des statistiques qui me sont favorables, il y a surtout le plaisir que je prends à ce poste et dans une équipe joueuse", dit le meneur de jeu troyen dans un entretien téléphonique à Reuters.

Les chiffres en disent déjà beaucoup : avec sept buts, il a déjà égalé après 21 journées son record sur une saison de Ligue 1. Il a ajouté deux passes décisives et se retrouve donc impliqué directement dans 40% des buts troyens.

Dans un championnat où la confiance est rarement accordée aux joueurs de son âge, il est un meneur comme on n'en voit plus que rarement - il organise, crée et fait jouer ses coéquipiers.

"Est-ce que je suis surpris ? Oui et non. Au début de ma carrière, je me suis fixé l'objectif de jouer le plus longtemps possible donc j'ai toujours fait attention à mon hygiène de vie. Je suis très heureux, oui", expose-t-il.

"Tant que j'ai la santé, j'ai encore envie de jouer. Je veux continuer au moins un an mais je ne me fixe pas de limite", insiste Nivet qui a disputé 20 des 21 premières journées de championnat.   Suite...