Handball: Onesta conserve la confiance du directeur technique

jeudi 24 janvier 2013 20h21
 

par Sophie Greuil

BARCELONE (Reuters) - Le directeur technique national de la fédération française de handball, Philippe Bana, a renouvelé jeudi "une confiance évidente à Claude Onesta, plus que jamais l'homme de la situation" malgré la défaite de l'équipe de France en quart de finale du mondial.

"On ne peut pas toujours gagner, on ne peut pas toujours être à 100% mais, attention, il ne faut pas confondre cette élimination avec la fin d'un film. L'équipe de France est une série à épisodes", a-t-il précisé.

"Donc, ce n'est que la fin d'un épisode, ce n'est pas la fin d'une équipe. Nous ne sommes pas déstabilisés. Notre niveau d'exigence sera un bon trampoline pour rebondir sur cette élimination prématurée.

Le DTN qui a été de toutes les campagnes des handballeurs français depuis le premier titre mondial des Costauds en 2001, souligne que la mission de Claude Onesta "court au moins, jusqu'en 2017".

"Plus que jamais, Claude Onesta est l'homme de la situation, avec une vision très haute des choses. Hier soir, entre les larmes des joueurs, il a su trouver les mots", dit-il.

"Nous avons besoin d'un homme comme lui pour reconstruire l'équipe de France avec des joueurs et un staff n'ayant pas envie de laisser le moindre titre en route."

Philippe Bana réaffirme également son soutien à Nikola Karabatic pris dans une affaire de paris sportifs.

"Même s'il a beau être un roc et un roc qui encaisse, c'est dur pour Nikola. Hier soir, non seulement, il a eu du mal à encaisser la défense des Croates mais, aussi, à encaisser le dernier épisode publié dans sa presse régionale", a-t-il dit.

"Que ce soient les joueurs et le staff, nous n'avons pas été, vraiment, déstabilisés par cette affaire. Et, nous ne sommes pas inquiets pour l'avenir. Les joueurs suspectés font partie de notre famille, nous les accompagnerons dans une grande sérénité".

Edité par Jean-Paul Couret

 
Le directeur technique national de la fédération française de handball a renouvelé jeudi "une confiance évidente (au sélectionneur) Claude Onesta, plus que jamais l'homme de la situation" malgré la défaite de l'équipe de France en quart de finale du mondial. /Photo d'archives/REUTERS/Jean-Paul Pélissier