Coupe de France: Epinal continue sur sa lancée

mardi 22 janvier 2013 23h18
 

PARIS (Reuters) - Epinal, club de troisième division, s'est offert mardi le scalp d'un nouveau club professionnel, Nantes, au bout de la séance de tirs au but (4-3, 1-1 après prolongation) et a gagné sa place en huitièmes de finale de la Coupe de France, une première.

Les amateurs d'Epinal avaient éliminé au tour précédent l'Olympique lyonnais, tenant du titre, déjà aux tirs au but.

Mende, plus habitué à évoluer en Division d'honneur régionale (DHR), le huitième échelon du football français, n'a en revanche pas réussi d'exploit face au Havre, club de Ligue 2, qui s'est imposé sur le score de 3-0.

La hiérarchie a également été respectée pour trois clubs de l'élite, Lorient, Troyes et Evian, qui ont éliminé respectivement Sedan, dernier de Ligue 2 (1-0), Fontenay-le-Comte en CFA (5-0) et Vertou, club de CFA 2 (2-0).

Pas intimidés par le palmarès de Nantes, ni par sa deuxième place en Ligue 2, les Spinaliens ont continué à défier la logique sportive un peu plus de deux semaines après avoir dominé Lyon. Jamais ils n'avaient voyagé aussi loin en Coupe de France.

Ils peuvent remercier le buteur de la soirée, Judicaël Crillon et peut-être plus encore le gardien Olivier Robin qui a réalisé deux arrêts décisifs au cours de l'ultime séance de tirs au but.

LES NERFS DES BUTEURS

"On va encore mettre du temps à réaliser qu'on a fait un exploit", a réagi Olivier Robin, comme abasourdi au micro d'Eurosport juste après son arrêt sur le cinquième et dernier tir au but nantais.

Le gardien amateur a joué avec les nerfs de ses vis-à-vis en leur tournant ostensiblement le dos jusqu'à la dernière seconde sur la plupart des tirs au but. Mais il a refusé l'étiquette de héros, préférant souligner devant les caméras "la victoire d'une ville".   Suite...