Handball: Jérôme Fernandez à la recherche d'un second souffle

mardi 22 janvier 2013 07h28
 

par Sophie Greuil

PARIS (Reuters) - Le capitaine de l'équipe de France de handball, Jérôme Fernandez, reconnaît sans détours ne pas être à son meilleur niveau au championnat du monde mais "ne doute pas de trouver la solution pour retrouver (son) potentiel au plus vite".

Depuis le début de la préparation pour le tournoi disputé en Espagne, jalonnée de deux rencontres amicales gagnées contre l'Argentine, le capitaine des Experts, qui aura 36 ans en mars, sait ne pas être au mieux.

"Depuis mon retour de blessure, le 27 décembre dernier, je ne me sens pas vraiment à l'aise. Je suis à la recherche de sensations, d'automatismes", avoue l'arrière gauche qui a fait ses premiers pas en bleu il y a plus de quinze ans.

"Pour l'instant, je ne suis pas dans le bon tempo, que ce soit dans la distance pour aller au combat contre un adversaire, pour tirer ou pour courir."

Et cette quête, associée à la méforme de Didier Dinart, fissure une défense française à court d'agressivité.

"Si c'était en championnat de France, j'aurais du temps pour me caler. Là, avec un match de très haut niveau à forte adversité tous les deux jours, le temps me manque", reconnaît le Toulousain qui compte trois titres mondiaux (2001, 2009 et 2011).

"UN CENTIMÈTRE PAR-CI, UN MILLIÈME DE SECONDE PAR-LÀ"

Comme aux championnats du monde de 2007, où il dit avoir "eu aussi du mal à (se) trouver", un peu comme lors de ses premiers pas internationaux où il avait eu "du mal à trouver la bonne carburation", ce gentil garçon affichant 199 centimètres sous la toise se cherche.   Suite...

 
Le capitaine de l'équipe de France de handball, Jérôme Fernandez reconnaît sans détours ne pas être à son meilleur niveau sur le championnat du monde mais "ne doute pas de trouver la solution pour retrouver (son) potentiel au plus vite". /Photo d'archives/REUTERS/Marko Djurica