Handball: les Experts avancent à tâtons selon Onesta

lundi 21 janvier 2013 16h12
 

par Sophie Greuil

BARCELONE (Reuters) - En attendant le quart de finale du championnat du monde qui opposera la France à la Biélorussie ou la Croatie, Claude Onesta, le sélectionneur, dit avancer "par tâtonnements mais pas traumatisé".

Dans ce tournoi où les Experts courent après leur bloc défensif, tout n'est pas forcément simple pour les doubles champions olympiques et du monde en titre, qui comptent une défaite contre l'Allemagne depuis le début du tournoi.

Avant de monter dans le bus qui emmène l'équipe de France à Saragosse, où elle jouera mercredi, Onesta n'a montré aucune inquiétude, après un début de compétition peu convaincant, sans pour autant se défiler devant certaines questions.

"Ceux qui croient que l'équipe de France va gagner dans la facilité et l'aisance se trompent. Au passage, ils prouvent mal connaître cette compétition, un championnat de transition après les Jeux olympiques", a-t-il affirmé.

Nikola Karabatic abonde dans son sens en soulignant "que le niveau du handball mondial s'est considérablement resserré".

"A ce niveau, il n'y a plus de petites équipes. Il n'y a que contre l'Australie qu'on peut se permettre de jouer avec la main gauche", dit le Français.

Du coup, Claude Onesta se contente pour l'instant de victoires à l'arraché qui lui blanchissent les tempes.

"A Barcelone, nous n'avons pas vocation à une oeuvre parfaite, à gagner avec le prix de l'élégance. Gagner suffira", assène-t-il avec son accent chantant mais tranchant.   Suite...

 
En attendant le quart de finale du championnat du monde qui opposera la France à la Biélorussie ou la Croatie, le sélectionneur Claude Onesta ne montre aucune inquiétude. /Photo prise le 4 janvier 2013/REUTERS/Jean-Paul Pélissier