Ligue 1: le PSG, leader mais la tête basse

lundi 21 janvier 2013 09h09
 

par Simon Carraud

PARIS (Reuters) - Avec son nouveau milieu de terrain Lucas mais sans vraiment briller à Bordeaux (1-0), le Paris Saint-Germain a retrouvé de peu dimanche la seule place qui sied à ses ambitions en Ligue 1, la première.

Le classement se joue à presque rien, puisque le PSG et Lyon, 42 points chacun, se départagent à la différence de buts, tandis que Marseille continue à suivre bon an mal an le tempo avec une petite longueur de retard.

Les Parisiens avaient d'autant moins de raison de se gargariser qu'ils ont rendu hommage au stade Chaban-Delmas à l'Anglais Nick Broad, "performance manager" du club et proche de Carlo Ancelotti, disparu dans un accident de voiture.

Les joueurs, brassard noir au bras, et leurs entraîneurs se sont recueillis pendant une minute et le technicien italien, qui a connu Nick Broad lors de son passage à Chelsea, a laissé couler quelques larmes.

Deux heures plus tard, Carlo Ancelotti, visiblement affecté, n'est pas passé par la salle de conférence de presse pour répondre aux journalistes comme le veut l'usage en football.

Pendant les 90 minutes du match, les joueurs n'ont rien fait pour enflammer la partie: sept tirs cadrés au total, quatre pour le PSG de Zlatan Ibrahimovic, inhabituellement maladroit, et trois pour les Girondins, rarement très tranchants.

Le scénario a au moins permis aux défenseurs centraux du PSG Mamadou Sakho et Zoumana Camara, habitués à jouer les deuxièmes voire les troisièmes rôles derrière les Brésiliens Thiago Silva et Alex, de se mettre en évidence.

Sur l'une des rares occasions, "Ibra" a marqué pour la 19e fois en championnat. Et pour la première fois, le passeur s'appelait Lucas. Le Brésilien, fraîchement débarqué de Sao Paulo, jouait là son deuxième match de Ligue 1.   Suite...

 
Marco Verratti du PSG (au centre) pris en tenailles par les Bordelais Jaroslav Plasil (à gauche) et Fahid Ben Khalfallah, sur la pelouse du stade Chaban-Delmas. Sans vraiment briller à Bordeaux (1-0), le Paris Saint-Germain a retrouvé de peu dimanche la seule place qui sied à ses ambitions en Ligue 1, la première. Le classement se joue à presque rien, puisque le PSG et Lyon, 42 points chacun, se départagent à la différence de buts. /Photo prise le 20 janvier 2013/REUTERS/Régis Duvignau