Open d'Australie: un millésime déjà record pour les Français

samedi 19 janvier 2013 16h07
 

par Eric Salliot

MELBOURNE (Reuters) - Le tennis français a vécu samedi une journée exaltante à l'Open d'Australie avec les qualifications pour les huitièmes de finale de Richard Gasquet, Jo-Wilfried Tsonga, Jérémy Chardy et Gilles Simon, vainqueur d'un marathon contre Gaël Monfils.

Gilles Simon, tête de série n° 14, a rejoint ses compatriotes alors que la pendule indiquait minuit 31. Il a arraché la qualification à l'issue d'un combat épique en cinq sets 6-4 6-4 4-6 1-6 8-6 et quatre heures 43 minutes.

Les deux Français sont allés au bout de leurs forces et ont offert un spectacle assez étonnant, avec un échange record à soixante et un coups de raquettes et des appels à répétition au kiné pour différents bobos.

Avec le bénéfice d'un break au début du cinquième set (2-0), Gaël Monfils semblait le plus frais mais une blessure à la paume de la main droite l'a empêché de développer son jeu et Gilles Simon, pourtant exténué, a fait preuve d'un courage admirable, couvrant un terrain énorme.

Après avoir servi en vain pour le match à 6-5, il n'a pas laissé passer sa chance quelques minutes plus tard mais on peut raisonnablement douter de sa fraîcheur pour défier Andy Murray (n°3) lundi en huitième de finale.

Si les qualifications de Jo-Wilfried Tsonga (tête de série n°7) et de Richard Gasquet (n°9) étaient espérées, Jérémy Chardy, 36e mondial, a signé un véritable exploit face à l'Argentin Juan Martin Del Potro, tête de série n°6.

Chardy s'est imposé en cinq manches (6-3 6-3 6-7 3-6 6-3). Après être passé à deux points d'un succès retentissant en trois sets, il a vu le Sud-Américain revenir à sa hauteur mais ballotté au début de la cinquième manche, il a tenu bon avant de faire le break décisif au huitième jeu.

UN HUITIEME GASQUET-TSONGA   Suite...

 
Gilles Simon, tête de série n° 14, a arraché samedi sa qualification pour les huitièmes de finale de l'Open d'Australie en dominant son compatriote Gaël Monfils à l'issue d'un combat épique en cinq sets 6-4 6-4 4-6 1-6 8-6 et quatre heures 43 minutes. /Photo prise le 19 janvier 2013/REUTERS/Toby Melville