Ski: Alexis Pinturault bluffe ses collègues skieurs

vendredi 18 janvier 2013 22h09
 

par André Assier

WENGEN, Suisse (Reuters) - En remportant vendredi le premier super-combiné et la troisième course de Coupe du Monde de sa carrière, Alexis Pinturault s'est attiré les éloges de toute l'équipe de France qui n'hésite pas à voir en lui un prodige.

Le skieur de Courchevel, âgé de 21 ans, a encore confirmé le statut de grand espoir du ski français, au point de pouvoir rivaliser aujourd'hui avec les plus grands noms de la discipline.

"'Pintu', s'il skie comme cela dimanche (en slalom), Marcel (Hirscher) aura du souci à se faire car il fait une grosse manche!", s'enthousiasme son collègue en équipe de France Brice Roger.

Et pendant que la Marseillaise retentissait dans le ciel de l'Oberland bernois au moment où le skieur de Courchevel montait sur le podium aux côtés d'Ivica Kostelic et Carlo Janka, ses copains en restaient bouche bée.

"Tu imagines le podium: il est devant Kostelic et Janka, que des 'gros' polyvalents. Il est largement à sa place et avec la manière", en sourit Brice Roger.

Adrien Théaux en rajoute: "Il a fait une bonne descente en étant super bien placé pour le slalom en partant huitième de la deuxième manche, celle du slalom où il a fait son ski, juste placé avec la dose de risques qu'il faut."

Gilles Brenier, patron du ski alpin masculin tricolore, verse lui aussi dans l'éloge. "C'est un gamin exceptionnel qui est capable d'être bon partout", dit-il.

"Il sait où il est. Il a de gros objectifs. Il me bluffe et j'espère qu'il va me bluffer souvent (...) C'est un génie sur les skis comme on en a très rarement dans les équipes."   Suite...

 
En remportant vendredi le premier super-combiné et la troisième course de Coupe du Monde de sa carrière, Alexis Pinturault a encore confirmé le statut de grand espoir du ski français, au point de pouvoir rivaliser aujourd'hui avec les plus grands noms de la discipline. /Photo prise le 18 janvier 2013/REUTERS/Pascal Lauener