Dopage: Lance Armstrong, des aveux et des points d'interrogation

vendredi 18 janvier 2013 19h41
 

par Julian Linden

NEW YORK (Reuters) - Lance Armstrong a reconnu s'être dopé pendant la majeure partie de sa carrière mais ses aveux et ses excuses du bout des lèvres ont laissé un peu sur leur faim ceux qui les attendaient depuis des années.

Le Texan a livré au moins en partie sa vérité devant les caméras de la célèbre animatrice américaine Oprah Winfrey dans une chambre d'hôtel à Austin au Texas, le tout dans une mise en scène savamment orchestrée.

L'entretien, dont la deuxième partie sera diffusé dans la nuit de vendredi à samedi, a en effet commencé par une série de questions fermées auxquelles Lance Armstrong a répondu de manière froide et affirmative.

"Vous êtes-vous dopé ? Oui."

"Avez-vous pris de l'EPO ? Oui."

"Avez-vous pratiqué des transfusions sanguines? Oui."

Si ce triple "oui" a eu le mérite de lancer l'entretien sur des bases aussi précises que minimalistes, Lance Armstrong a tenu à expliquer que la responsabilité de cette triche faisait "partie du boulot" d'un coureur qui entendait remporter la plus grande course cycliste du monde.

"Je n'avais pas l'impression que c'était mal (à l'époque). Je ne me sentais pas coupable", a-t-il expliqué. "Je n'ai pas inventé cette culture du dopage mais je n'ai pas essayé de changer cette culture. C'est mon erreur. C'est ma faute et j'en endosse toute la responsabilité."   Suite...