Open d'Australie: Djokovic et Sharapova ne perdent pas de temps

mercredi 16 janvier 2013 14h59
 

par Greg Stutchbury

MELBOURNE (Reuters) - Novak Djokovic et Maria Sharapova ne se sont pas éternisés sur les courts de l'Open d'Australie mercredi au cours d'une journée marquée par l'élimination prématurée au deuxième tour de Samantha Stosur.

Opposée à la Chinoise Zheng Jie, l'Australienne, neuvième joueuse mondiale a mené 5-2 dans le troisième set et servi pour le match dans la foulée avant de sombrer et de s'incliner 6-4 1-6 7-5.

La contre-performance de Samantha Stosur n'apparaît toutefois pas comme une surprise au regard de ses résultats passés à Melbourne. En onze participations, elle n'a jamais dépassé le stade des huitièmes de finale.

A l'heure d'expliquer sa défaite, l'Australienne a semblé lucide en conférence de presse. "Quand on se sent bien, quand on joue bien et qu'on se sent vraiment en position de gagner, ce genre de défaite fait évidemment très mal", a-t-elle dit.

"A un moment, quand on se retrouve à 5-2 dans le troisième, qu'on se fait prendre deux fois son service et qu'on perd cinq jeux d'affilée, on peut parler d'un bide", a-t-elle ajouté.

Samantha Stosur n'est pas la seule tête de série à avoir disparu du tableau dès le deuxième tour.

La Slovaque Dominika Cibulkova (tête de série n°15) s'est également fait prendre au piège par la Russe Valeria Savinykh, 7-6 6-4. Et chez les hommes, le Russe Mikhail Youzhny a perdu en cinq sets contre son compatriote Evgeny Donskoy.

Bien loin de ces désillusions et de ces matches marathon, le numéro un mondial Novak Djokovic et la deuxième au classement WTA Maria Sharapova se sont montrés expéditifs.   Suite...

 
La Russe Maria Sharapova s'est qualifiée mercredi pour le troisième tour de l'Open d'Australie en dominant la Japonaise Misaki Doi 6-0 6-0. Il s'agissait du deuxième match consécutif remporté par la numéro deux mondiale sur ce même score, une performance qu'aucune joueuse n'avait réalisé dans un tournoi du Grand Chelem depuis 28 ans. /Photo prise le 16 janvier 2013/REUTERS/David Gray