Cyclisme: Armstrong visite sa fondation, exprime des regrets

lundi 14 janvier 2013 22h51
 

AUSTIN, Texas (Reuters) - L'ancien champion cycliste américain Lance Armstrong a visité lundi à Austin, au Texas, la fondation qu'il a créée en 1997 après avoir vaincu le cancer et a exprimé ses regrets au personnel pour les "tensions" causées par les accusations de dopage portées contre lui.

"Il a eu une conversation privée avec une centaine de membres du personnel qui travaillent pour la fondation depuis de nombreuses années", a dit Katherine McLane, porte-parole de la Livestrong Foundation.

"Très sincèrement, du fond du coeur, il a dit ses regrets pour toutes les tensions que le personnel a dû subir ces dernières années en raison de l'attention des médias", a-t-elle ajouté.

Selon le journal USA Today, Armstrong envisage d'avouer s'être dopé durant sa carrière lors d'une interview qu'il doit accorder ce lundi à la journaliste Oprah Winfrey et qui sera diffusée jeudi.

Ce sera sa première interview depuis qu'il a été déchu fin octobre de ses sept titres dans le Tour de France.

Des aveux constitueraient un spectaculaire revirement dans l'attitude de l'ancien coureur, Armstrong ayant toujours nié avoir utilisé des produits illicites et ayant régulièrement souligné qu'il n'avait jamais subi de contrôle positif durant sa carrière.

La Livestrong Foundation - autrefois Lance Armstrong Foundation - vise à "rendre plus fort" les malades atteints d'un cancer afin de faciliter les chances de guérison. Elle lève des fonds pour financer ses programmes, l'aide aux malades et la recherche contre la maladie.

Corrie MacLaggan, Chrystel Boulet-Euchin et Guy Kerivel pour le service français

 
Lance Armstrong takes part in a special session during the Clinton Global Initiative in New York in this file photo taken September 22, 2010. On Monday Armstrong apologized to staff of LIVESTRONG, the cancer foundation he founded, hours before Oprah Winfrey is scheduled to interview him in what is widely expected to be his first admission of doping. REUTERS/Lucas Jackson/Files (UNITED STATES - Tags: SPORT CYCLING HEALTH)