14 janvier 2013 / 11:31 / il y a 5 ans

Coupe de la Ligue: Saint-Etienne veut réparer une anomalie

Les hommes de l'entraîneur Christophe Galtier auront à coeur de s'imposer mardi à domicile face à Lille en Coupe de la Ligue, afin de permettre aux Verts de disputer leur première finale depuis 1982. /Photo d'archives/Robert Pratta

par André Assier

SAINT-ÉTIENNE (Reuters) - Saint-Etienne n'a pas disputé de finale de coupe depuis plus de trente ans et a l'occasion, mardi à domicile face à Lille, de mettre fin à ce que Dominique Rocheteau considère comme une anomalie historique.

Les Verts, dix titres de champion de France et six Coupes de France à leur palmarès, n'ont pas eu de trophée à portée de pied depuis leur défaite contre le Paris Saint-Germain en 1982 en Coupe de France. Pour trouver la trace d'une victoire, il faut remonter à 1977.

"Il faut réparer cette erreur de l'histoire", dit Dominique Rocheteau, vice-président du conseil de surveillance de l'ASSE. "C'est une anomalie du foot français. Je souhaite que nous allions en finale. Trente ans, c'est beaucoup trop long."

Dominique Rocheteau est bien placé pour le savoir, lui qui fut triple champion de France avec Saint-Etienne (de 1974 à 1976) et vainqueur de la Coupe de France en 1977 mais aussi fossoyeur de son ancienne équipe en 1982.

Alors au PSG, il avait égalisé dans la prolongation et les Parisiens l'avaient emporté aux tirs au but.

BRANDAO L'ADORE

Cette année, l'exercice a souri aux Verts au terme d'un quart de finale sans but entre les deux équipes, qui a permis à l'ASSE de se qualifier pour sa première demi-finale de Coupe de la Ligue depuis 2005.

"Depuis notre qualification face au PSG, nous y pensons tous", lâche-t-il, avant de tempérer son propos.

"Est-ce une obsession ? Oui pour les supporters, peut-être un peu moins pour les joueurs. Il ne faut pas que ce passé, qui est une référence, pèse sur les joueurs. Il faut qu'ils jouent pour le plaisir."

Leur entraîneur, Christophe Galtier, sera toutefois là pour leur rappeler l'importance d'une première finale au Stade de France, où les supporters des Verts n'ont pris place qu'une fois, pour un match de Ligue 2 contre le Red Star en 1999.

Il y pense depuis "plus de quatre ans" et son arrivée dans le Forez en tant qu'adjoint d'Alain Perrin, dont il a pris la succession sur le banc un an plus tard.

"Pourquoi ? Parce que mon père m'en parle, ma famille m'en parle et que moi, j'ai été bercé par les Verts de 1976. J'avais 10 ans à l'époque, celle où l'on fait les rêves", pose-t-il.

Mais lui non plus ne veut pas voir ses joueurs ployer sous le poids de l'histoire.

"Ma causerie ne sera basée que sur le jeu", dit-il. "Tout le reste, les joueurs le savent. Les supporters et les médias le leur disent déjà. Je souhaite que nous abordions ce match avec beaucoup du plaisir et non pas l'obligation d'une qualification."

Si Lille réussit bien à Geoffroy-Guichard, où les Nordistes restent sur trois victoires d'affilée en championnat, Saint-Etienne comptera sur un atout de poids : l'attaquant Brandao, vainqueur des trois dernières éditions avec Marseille.

Le Brésilien oublie dans cette compétition une maladresse souvent coupable au moment de conclure. Buteur décisif en demi-finale puis en finale face à Lyon l'an dernier (1-0), il en est à huit réalisations en onze matches de Coupe de la Ligue.

Et s'il n'a pas été décisif ce week-end en Ligue 1 face à Toulouse (2-2), son retour de blessure a coïncidé avec le réveil d'une attaque qui avait enchaîné cinq matches de championnat sans marquer le moindre but.

En 2010, il avait signé deux doublés avec l'OM, mettant les Marseillais sur la voie de leur premier trophée depuis 1993.

Edité par Gregory Blachier

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below