Handball: Onesta veut au Mondial faire abstraction des paris

mercredi 9 janvier 2013 12h58
 

par Sophie Greuil

TOULON, Var (Reuters) - L'équipe de France de handball entame samedi sa quête d'un nouveau titre mondial et ne se laissera "aucunement" perturber par l'affaire des paris qui a ébranlé son joueur vedette, Nikola Karabatic, assure le sélectionneur Claude Onesta.

Les "Experts", doubles champions du monde et champions olympiques en titre, bouclaient leur préparation mercredi soir à Montpellier, contre l'Argentine, avant de rallier Barcelone où ils ouvriront le bal samedi soir contre la Tunisie.

A l'orée de cette nouvelle campagne, Claude Onesta s'est voulu ferme et serein quant aux possibles conséquences de l'enquête sur des paris suspects qui éclabousse son sport depuis le mois de septembre.

"A l'échelle de l'équipe de France, cette affaire n'a pas d'incidence. Je n'ai pas à la gérer", a-t-il dit à la presse à Saint-Cyr, près de Toulon, où l'équipe était en stage. "Ce n'est pas une affaire vécue par le handball mais une affaire vécue par quelques joueurs de handball. Cette affaire n'a pas à impacter l'équipe de France. Il ne faut pas faire d'amalgame."

Peu de joueurs sont concernés, mais pas des moindres puisque Nikola Karabatic est mis en examen, tout comme l'ailier Samuel Honrubia, dans l'enquête sur les paris autour d'un match de championnat de France entre Montpellier et Cesson-Sévigné.

A Barcelone, Claude Onesta veut compter sur 16 joueurs "à la recherche de la performance".

"A eux de faire abstraction de leurs états d'âme, de laisser ailleurs les affaires de paris. Si certains n'y arrivent pas, j'interviendrai très vite", promet-il.

"SUPPLÉMENT D'ÂME"   Suite...

 
Le sélectionneur de l'équipe de France de handball, Claude Onesta, assure que les "Experts", qui entament samedi leur quête d'un nouveau titre mondial, ne se laisseront aucunement perturber par l'affaire des paris qui a ébranlé leur joueur vedette, Nikola Karabatic. /Photo prise le 4 janvier 2012/ REUTERS/Jean-Paul Pélissier