Serie A: défaite surprise de la Juventus à domicile

dimanche 6 janvier 2013 22h57
 

MILAN (Reuters) - La Juventus Turin, leader de la Serie A, a laissé échapper dimanche un match qui lui tendait les bras et perdu à domicile 2-1 contre la Sampdoria de Gênes, réduite à dix pendant une heure.

Les champions d'Italie semblaient se diriger vers un succès tranquille lorsque Sebastian Giovinco a ouvert le score sur penalty à la 24e minute. Sept minutes plus tard, Gaetano Berardi était expulsé pour un second carton jaune.

Mais Mauro Icardi a frappé deux fois en seconde période (52e et 68e) pour offrir une victoire inespérée à la Sampdoria, qui gagne ainsi une place (14e).

La Juve reste leader avec 44 points, cinq de plus que la Lazio Rome et sept de mieux que Naples qui s'est hissé sur le podium en corrigeant l'AS Rome 4-1 grâce à un triplé d'Edinson Cavani, désormais meilleur buteur du championnat.

"C'est d'une défaite difficile à digérer mais cela fait partie du jeu", a déclaré à l'issue de la rencontre l'entraîneur du club de la Juventus, Antonio Conte.

"On menait à onze contre dix. C'est un match qui va nous faire réfléchir. Dans le mois et demi qui arrive, il va falloir serrer les dents."

Dans les autres rencontres de dimanche, le Milan AC a battu Sienne 2-1 et son ennemi juré, l'Inter, a poursuivi sa série noire à Udine en s'inclinant 3-0.

L'Inter a dominé pendant une heure mais à force de rater des occasions, il a fini par être puni sur le premier but personnel du vétéran Antonio Di Natale, 35 ans, bien servi par-dessus la défense (63e).

Les Nerazzurri ont été réduits à dix deux minutes plus tard avec l'expulsion de Juan et ont sombré en encaissant deux nouveaux buts par Luis Muriel (75e) et Di Natale (79e).

Le club lombard n'a gagné que deux de ses huit derniers matches de championnat et pointe désormais à la cinquième place.

Brian Homewood, Grégory Blachier et Olivier Guillemain pour le service français

 
Claudio Marchisio de la Juventus (8) en difficulté face à Nenad Krsticic de la Sampdoria, à Turin. Le leader de la Serie A a laissé échapper un match qui lui tendait les bras et perdu à domicile 2-1 contre des Génois réduits à dix pendant une heure. /Photo prise le 6 janvier 2013/REUTERS/Giorgio Perottino