Ski: Reichelt et Paris se partagent la 1e place en descente

samedi 29 décembre 2012 15h14
 

BORMIO, Italie (Reuters) - L'Autrichien Hannes Reichelt et l'Italien Dominik Paris ont été déclarés vainqueurs ex-aequo de la descente la plus serrée de l'histoire de la Coupe du monde, à Bormio en Italie, où les quatre premiers ont fini avec seulement deux centièmes d'écart.

Les deux hommes ont signé le même temps, 1'58"62, soit un centième de seconde d'avance sur le Norvégien Aksel Lund Svindal, leader du classement général et deux sur l'Autrichien Klaus Kröll.

Le Français Johan Clarey a pris la cinquième place derrière ce quatuor, avec 32 centièmes de retard sur les deux vainqueurs au pied de la descente de Bormio, l'une des plus exigeantes de la saison.

Cette victoire est la première en Coupe du monde pour Dominik Paris, 23 ans, et la sixième pour Hannes Reichelt, mais seulement la première en descente.

"Je suis fier d'ajouter mon nom à la liste des vainqueurs autrichiens en descente (...) Et j'ai choisi la bonne, la descente la plus difficile du circuit derrière Kitzbühel (en Autriche)", s'est félicité Hannes Reichelt.

Quant à Dominik Paris, dont la progression a été freinée dans le passé par quelques maladresses techniques, il a dit aux journalistes qu'il savait que son heure viendrait.

"Je n'ai pas aussi bien skié qu'à l'entraînement mais j'ai donné tout ce que j'ai pu et je savais que je pourrais saisir ma chance dans la très bonne équipe de descente que nous avons cette saison", a affirmé le co-vainqueur.

Aksel Lund Svindal a certes raté la première place d'un souffle, mais il n'a pas tout perdu puisqu'il a profité de la journée pour accroître son avance au général sur l'Autrichien Marcel Hirscher, tenant du titre.

"J'ai raté l'entraînement hier (vendredi) parce que j'étais malade. Je me sentais un peu mieux aujourd'hui. Le simple fait d'être sur le podium dans ces conditions, sur une piste qui ne m'a jamais convenu, est fantastique", a-t-il dit.   Suite...

 
L'Autrichien Hannes Reichelt (à gauche) et l'Italien Dominik Paris ont été déclarés vainqueurs ex-aequo de la descente la plus serrée de l'histoire de la Coupe du monde, à Bormio en Italie, où les quatre premiers ont fini avec seulement deux centièmes d'écart. /Photo prise le 29 décembre 2012/REUTERS/Stefano Rellandini