Liga: Barcelone gagne, Messi s'arrête à 91 buts, Madrid plonge

dimanche 23 décembre 2012 09h40
 

MADRID (Reuters) - Lionel Messi a inscrit samedi son 91e et dernier but de l'année 2012 lors de la victoire 3-1 du FC Barcelone en Liga face au Real Valladolid, un record qu'il ne pourra plus améliorer cette année.

Depuis qu'il a effacé il y a deux semaines le précédent record (85), détenu pendant quarante ans par l'Allemand Gerd Müller, l'Argentin a continué à soigner ses statistiques, avec désormais 26 buts rien que cette saison en championnat.

Son bilan aurait pu être encore plus ébouriffant s'il n'avait pas touché le poteau sur un coup franc en première période. Il a finalement dû attendre la 59e minute, après l'ouverture du score signée Xavi (43e), pour trouver les filets.

Le Real Valladolid a brièvement réduit le score à une minute de la fin du temps réglementaire, grâce à Javi Guerra, mais Cristian Tello a restauré la marge du Barça dans le temps additionnel (90e+4).

Comme Lionel Messi, le club catalan a amélioré un record qu'il détenait déjà, celui du meilleur début de saison en Liga avec cette 16e victoire pour un match nul en 17 matches, du jamais-vu à ce stade de la saison.

Le vice-champion sortant reprend ses neuf longueurs d'avance sur l'Atletico Madrid, qui avait provisoirement réduit cet écart vendredi, grâce à son succès 1-0 contre le Celta Vigo. Et compte désormais 16 points de plus que le Real Madrid, troisième.

Car les Madrilènes ont encore pris du retard après leur défaite 3-2 à Malaga, six jours après un match nul 2-2 contre l'Espanyol Barcelone. Le but à la 82e minute du Français Karim Benzema, titulaire, n'a rien changé à la donne.

Signe que les choses ne tournent pas comme d'habitude à Madrid, l'entraîneur José Mourinho avait choisi de laisser sur le banc Iker Casillas, pourtant indéboulonnable au poste de gardien du Real depuis une décennie.

José Mourinho a estimé après le match que son équipe "était face à un écart insurmontable (avec le Barça)", tout en assurant qu'il n'avait aucune inquiétude concernant son avenir au Real Madrid.   Suite...

 
Cristiano Ronaldo (au centre), après avoir reçu un carton jaune. Le Real Madrid compte désormais 16 points de retard sur le leader, le FC Barcelone, après sa défaite 3-2 à Malaga, six jours après un match nul 2-2 contre l'Espanyol Barcelone. /Photo prise le 22 décembre 2012/REUTERS/Jon Nazca