Ligue 1: Lyon suit le tempo du PSG

samedi 22 décembre 2012 22h26
 

PARIS (Reuters) - L'Olympique lyonnais a dominé l'OGCN Nice 3-0 au stade de Gerland, samedi, et a pu partir en vacances avec la satisfaction d'avoir rejoint le Paris Saint-Germain au sommet de la Ligue 1 au terme de la 19e et dernière journée de la phase aller.

Trente-huit points, c'est le total des deux co-leaders qui se départagent à la différence de buts, nettement favorable au PSG, à la fois meilleure attaque et meilleure défense du championnat.

Les deux équipes pourraient être amenées à se serrer encore un peu plus en tête pour faire une place à l'Olympique de Marseille s'il bat Saint-Etienne, dimanche, au stade Vélodrome.

Lyon a longtemps tâtonné face à des Niçois auteurs, sous la houlette de Claude Puel, dont c'était le retour à Gerland, d'une bonne première moitié de saison.

Mais, après une première alerte d'Anthony Réveillère qui a touché le poteau à la 34e, Lisandro Lopez a ouvert le score (40e) sur une passe de Bafétimbi Gomis, en contre-attaque.

Pas résigné par son premier échec, Anthony Réveillère a finalement marqué au bout d'une longue course en solo, grâce à des réflexes dignes d'un buteur (56e), alors qu'il s'agit de son premier but en championnat depuis octobre 2007.

Bafétimbi Gomis a fini le travail sur penalty (77e).

La faute de David Ospina qui a conduit au penalty a coûté très cher aux Niçois puisque le gardien a été exclu dans la foulée. Lyon a aussi fini à dix après le carton rouge infligé à Dejan Lovren pour deux cartons jaunes.

Rennes a pris la quatrième place, à trois points de l'OM, en s'imposant à Ajaccio 4-2 dans un match qui s'est achevé dans la confusion.   Suite...

 
L'attaquant lyonnais Bafétimbi Gomis à la lutte avec le gardien niçois David Ospina, qui a été exclu lors du match. L'Olympique lyonnais a dominé l'OGCN Nice 3-0 au stade de Gerland, samedi, et a pu partir en vacances avec la satisfaction d'avoir rejoint le Paris Saint-Germain au sommet de la Ligue 1 au terme de la 19e et dernière journée de la phase aller. /Photo prise le 22 décembre 2012/REUTERS/Robert Pratta