Premier League: Manchester City bat le dernier sur le fil

samedi 22 décembre 2012 20h55
 

LONDRES (Reuters) - Manchester City a buté pendant 92 minutes sur Reading samedi dans son Etihad Stadium, avant de faire plier le dernier de la Premier League grâce à un but de Gareth Barry à la fin du temps additionnel (1-0).

Ridiculisés chez eux lundi par Arsenal (5-2), les joueurs de Reading ont cette fois-ci livré bataille jusque dans les derniers instants face aux champions d'Angleterre, qui avaient besoin de ce succès pour maintenir la pression sur Manchester United.

Les Citizens ont maintenant 39 points, soit trois de moins que leurs voisins de United qui voyageront dimanche au Pays de Galles pour y affronter Swansea.

Derrière ce duo, un nouvel invité sur le podium: Arsenal. Les Gunners ont provisoirement pris la troisième place en allant s'imposer 1-0 à Wigan grâce à un penalty de Mikel Arteta à l'heure de jeu.

Les Londoniens comptent 30 points, 12 de moins que Manchester United et un de plus que Chelsea. Mais les Londoniens doivent encore accueillir Aston Villa, dimanche.

Tottenham, Everton et West Bromwich ont également 30 points à leur actif. Tottenham a fait match nul 0-0 contre Stoke City, Everton est allé battre West Ham 2-1 et West Brom' a dominé Norwich 2-1.

Liverpool a fait son apparition dans la première moitié du classement, à la huitième place, après sa victoire 4-0 à Anfield contre Fulham. Martin Skrtel (8e), Steven Gerrard (36e), Stewart Downing (51e) et Luis Suarez (90e+2) ont marqué à tour de rôle.

Newcastle, 14e après 18 matches, s'est aussi imposé à domicile, sur le score de 1-0 contre les Queens Park Rangers, avant-derniers.

Martyn Herman, Chrystel Boulet-Euchin et Simon Carraud pour le service français, édité par Grégory Blachier

 
Manchester City a buté pendant 92 minutes sur Reading samedi dans son Etihad Stadium, avant de faire plier le dernier de la Premier League grâce à un but de Gareth Barry (ici avec son coéquipier David Silva) à la fin du temps additionnel (1-0). /Photo prise le 22 décembre 2012/REUTERS/Darren Staples