21 décembre 2012 / 22:03 / il y a 5 ans

Ligue 1: le PSG s'impose à Brest et passera la trêve en tête

Le brestois Kamel Chafni (à droite) essaye de retenir le Parisien Jérémy Menez. Le Paris Saint-Germain s'est assuré vendredi de passer la trêve hivernale à la première place de la Ligue 1 en allant battre Brest 3-0. /Photo prise le 21 décembre 2012/Stephane Mahé

PARIS (Reuters) - Le Paris Saint-Germain s'est assuré vendredi de passer la trêve hivernale à la première place de la Ligue 1 en allant battre Brest 3-0, sa quatrième victoire consécutive en championnat.

Le PSG, nettement dominateur de bout en bout, a buté pendant une cinquantaine de minutes sur le gardien Alexis Thébaux, auteur de prouesses dans sa cage, avant de trouver l'ouverture par Zlatan Ibrahimovic (55e), qui marque ainsi son 18e but en championnat.

Kevin Gameiro a doublé le score (73e) et Bernard Mendy a marqué contre son camp dans les ultimes instants en détournant un centre de Jallet.

Ce succès permet aux Parisiens de reprendre trois points d'avance en tête sur Lyon, qui accueille Nice samedi, et Marseille, qui reçoit Saint-Etienne dimanche en clôture de cette 19e journée.

Avec 38 points, le PSG s'adjuge le titre honorifique de "champion d'automne", même en cas de succès lyonnais, puisque sa différence de buts est très favorable : +22 contre +13.

"L'année dernière, on l'était et on a fini deuxième. J'espère que cette année ça va tourner", a dit Kevin Gameiro au micro de beIN Sport.

Brest, qui a joué une heure à dix contre onze après l'expulsion d'Abdoulwhaid Sissoko pour un tacle dangereux sur Ezequiel Lavezzi, est 13e avec 21 points.

"A 11 contre 11, c'est compliqué ; alors après c'est encore plus compliqué pour nous", a dit Alexis Thébaux.

"Le plus important, devant notre public, c'était de ne pas lâcher, d'être déterminés comme des chiens, donc même si le score est sévère, on va communier avec eux pour leur rendre ça."

Protégé par cinq défenseurs, le gardien brestois a longtemps repoussé l'échéance, notamment par deux arrêts magnifiques sur une tête de Thiago Silva après un corner et la reprise d'Ibrahimovic consécutive à sa parade (22e).

Il s'est aussi illustré sur une frappe de Javier Pastore (39e) et un coup franc des 25 mètres d'Ibrahimovic (43e).

Au retour des vestiaires, le PSG a repris le siège de la surface brestoise.

Si la frappe de Christophe Jallet a de nouveau trouvé le portier breton (47e) et si Javier Pastore a gâché une position idéale d'une frappe au-dessus (51e), Ibrahimovic a débloqué la situation en reprenant de près un centre de Jallet.

Le PSG a encore eu de nombreuses occasions - dont un face à face remporté par Thébaux devant Ibrahimovic - avant que Kevin Gameiro ne profite d'un ballon mal renvoyé pour marquer d'une frappe puissante, cinq minutes après son entrée en jeu.

Brest a continué à trembler même si Bruno Grougi aurait pu égaliser sur coup franc à dix minutes de la fin.

Sur un énième centre de Christophe Jallet dans le temps additionnel, le défenseur Bernard Mendy a finalement eu le malheur de donner une ampleur plus logique au succès parisien.

Gregory Blachier

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below