Ligue 1: Montpellier soutient Cyril Jeunechamp

vendredi 21 décembre 2012 18h58
 

MONTPELLIER, Hérault (Reuters) - Montpellier a apporté vendredi son soutien à son défenseur Cyril Jeunechamp, suspendu un an par la commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP) pour avoir frappé un journaliste après un match.

L'entraîneur des champions de France, René Girard, a limité son commentaire à quelques mots. "Je suis abasourdi", a-t-il dit à la presse au centre d'entraînement de Grammont.

Cyril Jeunechamp, 37 ans, a été sanctionné pour avoir frappé un journaliste de L'Equipe après un match de Ligue 1 à Valenciennes, le 17 novembre. Il lui reprochait le contenu d'un article paru quelques jours auparavant.

"Le club prend acte de cette décision et comme il l'avait fait dès le lendemain de ces incidents, condamne le geste qui n'était pas admissible quel que soit le contexte", a fait savoir le club dans un communiqué.

"Toutefois, face à la sévérité de la sanction et aux répercussions humaines et sportives qu'elle entraîne, le club adresse son soutien à Cyril Jeunechamp."

"(Le défenseur) a toujours eu un comportement et une implication exemplaires au cours de son contrat sous le maillot montpelliérain", a ajouté le club pour justifier son soutien au joueur arrivé dans l'Hérault durant l'été 2009.

Les dirigeants de Montpellier n'ont pas encore décidé s'ils faisaient ou non appel de la sanction.

Dimitri Moulins, avec Simon Carraud à Paris, édité par Grégory Blachier

 
Le Montpelliérain Cyril Jeunechamp (premier plan) face au Lillois Florent Balmont. Montpellier a apporté vendredi son soutien à son défenseur Cyril Jeunechamp, suspendu un an par la commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP) pour avoir frappé un journaliste après un match. /Photo d'archives/REUTERS/Pascal Parrot