Top 14: retour à l'ordinaire pour les Européens

vendredi 21 décembre 2012 09h33
 

PARIS (Reuters) - Les clubs français retrouvent ce week-end le Top 14 avec l'ambition de capitaliser sur leurs succès européens, comme pour Clermont, ou au contraire de refermer au plus vite la parenthèse de la H Cup, à l'image du Stade Toulousain.

Ces deux prétendants habituels au titre en sont pour l'instant réduits à faire la course derrière Toulon, qui plane depuis le début de la saison sur le championnat de France comme sur son groupe de Coupe d'Europe.

Secoués par les Ospreys au Pays de Galles (17-6), samedi dernier, les champions toulousains font leur retour dans l'Hexagone à Grenoble, avec l'espoir de se montrer sous un meilleur jour.

"Tout le monde s'est remis en question, tout le monde a fait des erreurs sur ce match, on est tous passé à côté, donc on avait à coeur d'être sérieux à l'entraînement (...) surtout avec le match qui arrive", a expliqué Gaël Fickou.

Le trois-quarts centre de 18 ans a admis, dans une interview publié sur le site du Stade Toulousain, que le club ne traversait pas la période la plus faste de son histoire: "C'est vrai qu'en ce moment c'est une période délicate."

"Si on veut faire quelque chose en championnat ou en H Cup, il faut avoir un mental d'acier (...). On a fait un faux pas contre les Ospreys, on l'a mis de côté et maintenant on se concentre sur le Top 14."

"On est toujours en danger dans ces deux compétitions. Après là c'est plus vrai que d'habitude vu qu'il nous manque quelques joueurs cadres", a ajouté Gaël Fickou en songeant notamment aux ouvreurs Luke McAlister et Lionel Beauxis, blessés.

Ces absences seront d'autant plus préjudiciables que les Toulousains devront jouer à Grenoble, dont la sixième place au classement n'est pas usurpée au regard de ses prestations depuis le début de la saison.

PARENTHÈSE ENCHANTÉE   Suite...