Tennis: Novak Djokovic et Serena Williams en haut de l'affiche

jeudi 20 décembre 2012 18h09
 

par Chrystel Boulet-Euchin

PARIS (Reuters) - D'aucuns les disaient sur la pente descendante mais Novak Djokovic et Serena Williams ont réalisé une deuxième partie de saison fantastique pour finir en maîtres du tennis mondial.

Le Serbe a terminé pour la seconde année d'affilée à la première place mondiale quand l'Américaine a éclipsé ses rivales.

Fort d'une saison 2011 sensationnelle, Novak Djokovic avait beaucoup à perdre cette année. Mais il a démarré en trombe, conservant en janvier son titre à l'Open d'Australie, première levée du Grand Chelem.

La suite a été plus compliquée, au point qu'en juillet le Serbe a cédé sa place de numéro un mondial à Roger Federer, revenu sous les ors du tennis international après un septième titre à Wimbledon -un record.

Entretemps, le destin de Rafael Nadal avait basculé. L'Espagnol a bien soulevé sa septième Coupe des mousquetaires sur la terre battue de Roland-Garros mais il a ensuite replongé, victime d'un physique toujours poussé dans ses derniers retranchements.

Une fois encore, ses genoux ont lâché et, après une piteuse défaite au deuxième tour de Wimbledon face à Lukas Rosol, alors modeste 100e mondial, le Majorquin a posé sa raquette et renoncé à la suite de la saison, laissant le champ libre à ses rivaux.

Roger Federer en a profité pour reprendre la tête, jusqu'à ce que Novak Djokovic ne revienne s'installer dans le fauteuil en novembre après une convaincante tournée asiatique.

Redevenu roi de la planète tennis, le joueur de Belgrade a empoché le titre au Masters de Londres au terme d'une saison qui a vu Andy Murray tenir -enfin- toutes ses promesses.   Suite...

 
Si la Biélorusse Victoria Azarenka a conservé en 2012 sa place de numéro un mondiale, l'Américaine Serena Williams, troisième du classement WTA, lui ravit sans peine le titre de joueuse de l'année. Décevante en Australie et à Roland-Garros, la cadette des soeurs Williams a ensuite remporté Wimbledon et doublé la mise sur le gazon londonien en s'imposant en simple et en double lors des Jeux Olympiques, avant de s'imposer à l'US Open et au Masters d'Istanbul. /Photo prise le 9 septembre 2012/REUTERS/Kevin Lamarque