Ligue 1: "c'est énorme" estime Puel, l'entraîneur de Nice

dimanche 16 décembre 2012 09h14
 

NICE (Reuters) - Claude Puel, l'entraîneur de Nice, n'a pas hésité samedi a qualifier la prestation de son équipe d'"énorme", après la victoire 3-2 des Azuréens devant Evian-Thonon-Gaillard sur un but de Neal Maupay, 16 ans et quatre mois.

Les Niçois ont été mené 2-0 avant de refaire leur retard pour s'imposer dans les arrêts de jeu, Maupay devenant le deuxième plus jeune buteur de l'histoire de la Ligue 1.

"C'est une très belle victoire, ce qu'ont réalisé les joueurs est magnifique. Ils sont allés chercher les ressources au fond d'eux-mêmes pour renverser la tendance. Ils n'ont pas perdu le fil et sans vouloir user de superlatifs, c'est énorme", a dit Puel dont l'équipe occupe au moins provisoirement la quatrième place du championnat.

"On démontre énormément de caractère. On veut continuer à grappiller des points. Le classement, c'est un instant de la saison, j'avais dit en début de saison que le contenu était bon. J'aime la progression des joueurs et la réponse qu'ils donnent sur le terrain, les challenges qu'il savent relever."

Nice se déplacera à Lyon la semaine prochaine et se verra proposer un autre défi.

"On sait qu'il faut continuer à garder de l'humilité parce qu'on a pas suffisamment de marge. Les jeunes répondent, ce qu'ils réalisent est super mais ils ont encore besoin de passer des paliers", a tempéré Puel.

Patrick Trottigon, l'entraîneur savoyard, était, lui, beaucoup moins satisfait et n'a pas caché ses regrets.

"Quand on mène 2-0 à l'extérieur, on doit gagner, Quand Nice revient au score et que l'on perd dans les dernières minutes, c'est logique d'être déçu", a-t-il dit.

"On a assisté à un beau match de foot avec des erreurs commises par les nôtres. On salue la victoire des Niçois mais il va falloir continuer à travailler et garder confiance pour s'améliorer."

Etienne Ballérini, édité par Chrystel Boulet-Euchin

 
<p>Claude Puel, l'entra&icirc;neur de Nice, n'a pas h&eacute;sit&eacute; samedi a qualifier la prestation de son &eacute;quipe d'"&eacute;norme", apr&egrave;s la victoire 3-2 des Azur&eacute;ens devant Evian-Thonon-Gaillard alors qu'ils &eacute;taient men&eacute;s 0-2. /Photo d'archives/REUTERS/Eric Gaillard</p>